Accueil Flandre

Sécheresse: pas de mesures supplémentaires en Flandre, le point sur les interdictions

Le groupe consultatif sur la sécheresse en Flandre n’a pas proposé de mesures supplémentaires pour lutter contre la sécheresse lundi.

Temps de lecture: 2 min

Ce lundi, il n’y aura pas de nouvelles mesures en Flandre contre la sécheresse. «La situation est effectivement grave, mais nous restons en code orange», a indiqué Katrien Smet, porte-parole de l’Agence flamande de l’environnement (VMM).

«Nous sommes mieux préparés contre la sécheresse qu’il y a quelques années. Nous disposons de plus de chiffres, il existe un cadre de réflexion, un plan stratégique pour l’approvisionnement en eau et de nombreuses actions sont menées dans le cadre du Blue Deal de la ministre Demir», a ajouté la porte-parole de la VMM. «Cela porte ses fruits, mais la situation est grave et nous devons certainement continuer à utiliser l’eau dont nous disposons avec parcimonie.»

Les mesures prises par la Vlaamse Waterweg lundi restent d’application. Les navires seront regroupés pour les traversées d’écluses afin de réduire les pertes d’eau.

La cellule sécheresse de la Région flamande se réunira à nouveau le jeudi 18 août. Ce comité est composé de gouverneurs mais aussi de représentants dans le domaine de l’eau et de sa gestion notamment au sein des pouvoirs publics. Il se réunira chaque semaine pour évaluer la situation.

La VMM demande que l’eau potable soit utilisée avec parcimonie bien que son approvisionnement soit encore suffisant actuellement. «Tout le monde devrait faire preuve de créativité pour économiser l’eau, même les villes et les communes peuvent montrer l’exemple. Nous ne savons pas combien de temps la sécheresse va durer», a souligné Katrien Smet.

Interdictions diverses

Par souci de sécurité et pour éviter les catastrophes, plusieurs interdictions ont été décidées en Belgique. La chaleur et la sécheresse favorisent en outre les départs de feu dans la nature. Il est donc conseillé de se montrer particulièrement prudent. Dès lundi, il sera d’ailleurs interdit de fumer et de faire du feu dans toutes les forêts et réserves naturelles flamandes, ont décidé les autorités du nord du pays. En Wallonie, le Département de la Nature et des Forêts (DNF) poursuit ses actions de sensibilisation, de prévention et de surveillance et certaines provinces, comme Liège, ont pris un arrêté d’interdiction des feux en plein air afin de limiter les risques.

La multiplication des vagues de chaleur est une conséquence directe de la crise climatique selon les scientifiques, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Flandre

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo