Accueil Auto

Plus d’obligation de rendez-vous pour le contrôle technique en Flandre, le point dans les autres régions

À partir de la semaine prochaine, rapporte Sudinfo, il sera à nouveau possible de soumettre son véhicule au contrôle technique périodique sans rendez-vous en Flandre. Il sera également toujours possible, pour ceux qui le souhaitent, de fixer un rendez-vous.

Temps de lecture: 3 min

Dans un article publié ce 8 août, Sudinfo nous apprend que dès la semaine prochaine, il sera à nouveau possible de soumettre son véhicule au contrôle technique périodique sans rendez-vous en Flandre. C’est ce qu’a annoncé lundi la ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters (Open Vld).

En Wallonie et à Bruxelles, la situation demeure inchangée. La prise de rendez-vous reste de mise.

En Flandre, Lydia Peeters a décidé d’autoriser le passage au contrôle technique sans rendez-vous après une concertation avec le Groupement des Entreprises agréées pour le Contrôle automobile de Flandre. Celles-ci ont été récemment confrontées à l’apparition de files interminables de véhicules aux portes de centres de contrôle technique, principalement en Flandre Occidentale et Orientale ainsi que, pour partie, en Brabant flamand, lors de journée au cours desquelles il était exceptionnellement possible de se présenter sans rendez-vous.

Un audit des centres de contrôle technique

Par ailleurs, le gouvernement flamand a décidé de faire procéder à un audit externe destiné à examiner la manière dont les centres de contrôle technique automobile pratiquent l’orientation client. La ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters (Open Vld), l’a annoncé lundi à l’issue d’une réunion de concertation avec le secteur.

L’audit devra porter sur l’ensemble des activités des entreprises privées concernées. L’examen ne portera donc pas exclusivement sur les modalités de visite controversées, à la base de longues files d’attente et des perturbations du trafic à proximité de certains centres du nord du pays la semaine dernière.

Les aspects opérationnels et financiers des centres d’inspection des véhicules seront inclus dans l’audit, en vue de procéder à «des ajustements opérationnels et organisationnels pour que l’inspection des véhicules se déroule de manière plus fluide et plus orientée vers le client», a indiqué le cabinet de la ministre Peeters. Le rapport vise à comparer la situation flamande avec celle des Régions et pays voisins.

Les sociétés d’inspection mentionnées ont été critiquées la semaine dernière après l’apparition de files interminables de véhicules aux portes de centres de contrôle technique en Flandre orientale et occidentale. Mais l’audit devra également examiner plusieurs aspects du secteur dans le reste de la Flandre. La fédération du secteur n’a pas réagi d’emblée de manière négative à l’annonce de l’audit.

Des rendez-vous obligatoires en Wallonie

Depuis l’éclatement de la pandémie de Covid 19, le contrôle technique périodique des véhicules se fait exclusivement sur rendez-vous.

Cela reste le cas jusqu’à nouvel ordre en Wallonie, où l’option d’un retour à la possibilité de se présenter son véhicule sans rendez-vous est « à l’analyse » mais où aucune décision dans ce sens n’a été prise, a indiqué le porte-parole de la ministre de la Sécurité routière, Valérie De Bue (MR).

À Bruxelles, rien ne change non plus. Selon le cabinet de la ministre de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen), les centres de Contrôle technique automobile de la capitale ont constaté une amélioration de la gestion des files depuis la décision, liée à la pandémie, de rendre la prise de rendez-vous obligatoire. On ne constate guère de délai d’attente plus long que deux semaines entre la prise de rendez-vous et l’examen.

Dans la capitale, les centres font preuve de souplesse en acceptant à la marge des contrôles de véhicules sans rendez-vous pour les cas d’urgence, lorsque le flux des files de véhicules sur rendez-vous le permet, a encore indiqué la porte-parole de la ministre interrogée lundi.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 9 août 2022, 10:49

    A nouveau la Wallonie donne une piètre image d'elle-même.

  • Posté par Georis Olivier, mercredi 10 août 2022, 8:58

    D'accord avec le précédent intervenant, la prise de RDV est pour moi un progrès. On sait à peu de chose près quand on sera accueilli et on peut donc mieux s'organiser

  • Posté par Lilien Raymond, mardi 9 août 2022, 14:55

    Pourquoi une piètre image ? Personnellement, cela fait de nombreuses années que je vais toujours à l'Autosécurité sur rendez-vous, et j'en suis pleinement satisfait. Je n'attends pas plus de 5 à 10 minutes, alors que je vois dans les rangées voisines "sans RV" des files de 5, 6 ou 8 voitures qui attendent leur tour. Je ne changerais de système pour rien au monde !

Aussi en Auto

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière