Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: à Inhoulka, la maire courage a tenu bon face à l’occupant russe

Alors que la guerre fait rage depuis plus de cinq mois en Ukraine, le village d’Inhoulka a connu une occupation fulgurante par des milliers de soldats russes pendant dix jours, au début du conflit, en mars.

Avec Léna, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Imaginez un paisible village ukrainien isolé, de 2.000 habitants, accessible par une route caillouteuse. Du jour au lendemain, près de 3.000 soldats russes et des centaines de véhicules blindés y ont pénétré et l’ont occupé durant dix jours. C’est le passé traumatique auquel reste confrontée, quatre mois et demi après les événements, la maire d’Inhoulka, professeure d’histoire et directrice d’école. Mariée, deux garçons mineurs.

Nous ne sommes pas dans la ville martyre de Boutcha ou d’Irpin, mais dans un hameau au nord de Mykolaïv, proche de l’estuaire du Boug sur la mer Noire. A sa tête, une élue révélée par la guerre, transformée en résistante anonyme, pour le seul bien de ses administrés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs