Accueil Culture Cinéma

«Decision to leave»: attraction fatale

Le film dense, long, complexe et intense, déploie une vraie proposition cinématographique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

De Park Chan-wook, avec Tang Wei, Go Kyung-Pyo, Park Hae-il, Yong-woo Park, 138 mn.

Grand Prix en 2004 pour Old Boy et du Prix du Jury en 2009 pour Thirst, Ceci est mon sang, le Sud-Coréen Park Chan-wook était à nouveau au Palmarès cannois cette année, décrochant le Prix de la mise en scène avec Decision to leave, son onzième long-métrage, un film hitchcockien où se mêlent polar et romance maudite. Hae-Joon, détective chevronné, enquête sur la mort suspecte d’un homme survenue au sommet d’une montagne. Bientôt, il commence à soupçonner Sore, la femme du défunt, beaucoup plus jeune que lui et pas tellement affectée par sa mort. Cette femme l’intrigue, le déstabilise, l’attire…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs