Accueil Société

Vague de chaleur: au sommet d’un immeuble bruxellois, le soleil tapant fait craindre le pire

La nouvelle vague de chaleur va mettre nos aînés à rude épreuve. Les personnes âgées isolées sont particulièrement menacées. Au sommet d’une tour de logements sociaux bruxellois, le soleil tapant et le souffle du vent empêchent les locataires de profiter de la vue.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Niché dans le toit de la tour Jacques Franck 1 à Saint-Gilles, ce petit appartement baigne dans une pénombre lourde. Il est 14 h et la chaleur est déjà bien présente. Les tentures opaques sont fermées devant toutes les fenêtres. Michèle n’a pas le choix. « Il y a du soleil dans toutes les pièces à la fois, tout l’après-midi jusqu’au coucher. Et quand le soleil est parti, il fait encore chaud longtemps le soir, la nuit… Je suis obligée de rester avec les tentures fermées toute la journée, donc je ne sais rien faire… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs