Accueil Monde France

Les images impressionnantes de la sécheresse en France

La chaleur est loin d’être partie, les températures caniculaires vont durer au moins jusqu’à la fin de la semaine et déjà le niveau des cours d’eau en France inquiète fortement.

Temps de lecture: 2 min

Le mois de juillet a été très chaud et surtout très sec. Avec notamment comme conséquence des étangs asséchés et des rivières réduites à de fins filets d’eau. La Loire, qui traverse le pays d'ouest en est, a atteint des niveaux très bas et la navigation fluviale est à la peine sur le boulevard du Rhin. Du jamais vu en France depuis 1976, lors d’une vague de chaleur historique.

Le Doubs

La source du Doubs est victime de l’intense sécheresse qui frappe le département du même nom depuis le mois de mai. L’eau a presque disparu.

La Loire

Les températures ont encore progressé dans le sud-ouest de la France et la basse vallée du Rhône, et progressivement cette hausse du mercure s’est propagée vers le nord. Alors que ce fleuve est déjà étonnamment asséché, la chaleur est remontée ce mardi jusqu’à la Loire – où à certains endroits, le fleuve se traverse à pied.

Ici, à Langeais.

Le pont des cadets à Saumur.

Les gorges du Verdon

Le niveau du lac de Sainte-Croix n'a jamais été aussi bas ; il a baissé de 6 mètres. L'accès aux gorges du Verdon par le canyon est interdit.

La Garonne

La sécheresse touche de plein fouet la région d'Occitanie et avec elle l'ensemble de ses cours d'eau, ses fleuves et ses lacs.

Lac du Broc

Plus près de la côte, la situation est alarmante au lac du Broc. Des « plages » sont apparues au milieu de l'étendue d'eau.

Le marais breton

Le marais breton et sa biodiversité ont été décimés par la sécheresse et la chaleur. Ici, à Villeneuve-en-Retz.

Le Gard

Après des mois de mai et juin dépassant ou approchant des records de température et affichant de forts déficits de précipitation, le mois de juillet se classe au 1er rang des mois les plus secs depuis 1959 dans le Gard.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par massacry olivier, mardi 9 août 2022, 23:25

    Tout va très bien Madame la Marquise Anne, tout va très bien.

  • Posté par Draye Jean-Pierre, mardi 9 août 2022, 21:11

    Quel bel été...

  • Posté par Vilain Marc, mardi 9 août 2022, 20:41

    Monsieur Fostiez a raison dans sa remarque. Plus les articles et les informations publiées seront précis et factuels (par exemple en présentant des photos vraiment comparatives), moins les grincheux y trouveront à redire, sauf à démontrer leur déni ou leurs interprétations hasardeuses. Et cela commence effectivement par une illustration logique du message qu'on veut passer. Donc, en effet, les médias devraient également bien penser à la manière dont ils communiquent les infos, notamment en termes de qualité et d'illustration de leurs propos : ils sont essentiels dans une démarche démocratique, quel que soit le sujet.

  • Posté par Fostiez Pascal, mardi 9 août 2022, 20:03

    Je suis en accord avec Monsieur Vilain, mais constate aussi que TOUS les comparatifs photos de cet article sont fallacieux (endroit de prise de vue, angle), déforçant les constats et apportant de l'eau au moulin (si je puis dire) aux semeurs de doute. En conséquence, mesdames et messieurs les journalistes, veillez à garder votre œil et plume critiques sur les photos et flux(!) péchés ailleurs, c'est ce que nous demandons en tant qu'abonnés.

  • Posté par Robin Agnès, mercredi 10 août 2022, 9:33

    En rentrant de vacances, nous nous sommes arrêtés à La Charité-sur-Loire : le niveau du fleuve a tellement baissé qu'on marche carrément dans le lit de graviers et que l'on peut traverser avec de l'eau jusqu'aux genoux.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une