Accueil Culture Arts plastiques

A Namur, une exposition entre clinquant et mélancolie

L’édito de Jean-Marie Wynants

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 1 min

Que nous raconte encore le cirque aujourd’hui ? À l’heure où les circassiens se produisent de plus en plus rarement sous chapiteau et proposent des spectacles soigneusement mis en scène où la poésie compte au moins autant que les exploits physiques, une double exposition revient sur l’univers du cirque à l’ancienne avec ses côtés tonitruants, exotiques, colorés et « bigger than life ». Ce pourrait être simplement nostalgique mais c’est beaucoup plus que cela car, à travers ce thème du cirque, c’est à la fois notre condition humaine et le fonctionnement du monde de l’art qui sont également évoqués et mis en scène par bon nombre d’artistes d’hier et d’aujourd’hui. À cet égard, le fait que tant d’entre eux soient plus intéressés par les coulisses avec leur cortège de fatigue, de jeux de pouvoir, d’attente, de lassitude et de mélancolie n’est sans doute pas un hasard. Derrière le clinquant se cache toujours une autre réalité. C’est vrai dans le monde du cirque, de l’art mais aussi de la politique, de l’économie, du sport.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs