Accueil Procès des attentats de Bruxelles

Procès des attentats de Bruxelles: les box des accusés sèment la discorde

Des box individuels et entièrement vitrés. Face à ce qu’ils considèrent comme un traitement « inhumain » et contraire aux droits de la défense, des avocats d’accusés annoncent des demandes de modifications urgentes dès le début du procès des attentats de Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Neuf box individuels. Chacun entouré d’une paroi vitrée, seulement perforée à l’avant pour permettre un échange de documents et de quelques mots avec son avocat, et doté d’une porte à l’arrière. Voici à quoi ressemblent actuellement les box des accusés pour le procès des attentats de Bruxelles, dans le palais de justice installé pour l’occasion dans les anciens bâtiments de l’Otan. Ces box en vase clos ont déjà pu être testés grandeur nature, notamment lors des audiences du procès du volet belge des attentats de Paris (le procès surnommé « Paris bis ») pour les prévenus en détention, en mai et juin dernier. Mais le moins que l’on puisse dire à un mois de l’audience introductive, c’est qu’ils ne font pas l’unanimité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , vendredi 23 septembre 2022, 8:54

    Foutage de gueule. Inhumain !?

  • Posté par collin liliane, jeudi 8 septembre 2022, 17:57

    Il suffit de penser aux tragédies dont se sont rendus coupables ces gens-là et aux sommes colossales qu'ont couté à la collectivité les dégâts qu'ils ont commis pour remettre à leur juste place les récriminations de leurs avocats.

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 10 août 2022, 7:56

    Dommage, indépendamment de la question du "confort" ou de celle du respect des règles en vigueur, que l'on ne nous explique pas de quoi, exactement, ce dispositif permet de protéger qui...

  • Posté par collin liliane, jeudi 8 septembre 2022, 17:58

    Eviter que ces gens-là n'aient l'occasion de parler entre eux.

  • Posté par eric biltiau, mardi 9 août 2022, 23:17

    Pour qui vont servir ces box puisque chacun de ces individus pourra choisir s'il daigne bien venir ...ou pas! Donner des droits ainsi à des délinquants terroristes est une bien triste situation qui dure depuis très longtemps mais que la "magistrature" continue à couvrir. Ce serait bien si Le soir pouvait nous faire un état des lieux complet au sujet des droits et devoirs des "coupables "par rapport aux victimes.

Plus de commentaires

Aussi en Procès des attentats de Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs