Accueil Sports Football Football belge Union Saint-Gilloise

Karel Geraerts déçu après la défaite de l’Union contre les Rangers: «Nous leur avons donné des buts»

Le rêve de Ligue des champions a pris fin pour les Saint-Gillois.

Temps de lecture: 3 min

Karel Geraerts, le coach de l’Union, nourrissait des regrets bien légitimes à l’issue de cette double confrontation avec les Rangers. « Nous avions eu plus d’occasions la semaine dernière à Louvain », rappelle-t-il. « On avait eu la chance de marquer un troisième but et on ne l’a pas saisie. »

Ce mardi soir, les Unionistes ont cette fois eu nettement moins de possibilités de faire trembler les filets de McLaughlin. Mais ce n’est pas cela que le coach des Bruxellois déplorait le plus. « Aujourd’hui, le but qu’on s’était fixé était d’être bien organisé et de ne pas donner beaucoup d’opportunités à notre adversaire. C’est ce qu’on a réussi à faire une bonne partie de la rencontre. Mais on a malheureusement commis des erreurs individuelles à de mauvais moments. On a donné trop de possibilités aux Rangers et, face à une équipe de cette qualité, cela ne pardonne pas. »

Karel Geraerts regrettait notamment d’avoir réussi à passer la tempête du début de match, mais d’avoir craqué juste avant la mi-temps. « On nous avait dit que les 15 ou 20 premières minutes allaient être très importantes. On nous avait annoncé que cela allait commencer très fort. Mais on est parvenu à bien gérer cette situation. C’est pour cela que c’est difficile de vivre un tel scénario en fin de première période. Ensuite, le second but leur a donné un boost de confiance. Et enfin, sur le troisième goal, il y a eu un problème de communication. »

Le coach des Saint-Gillois en a également profité pour revenir sur l’atmosphère très pesante régnant à Ibrox. Une atmosphère à laquelle ne sont pas habitués ses joueurs en temps normal. « Ils ont vraiment bien géré cela », se félicitait-il. « Ils ont vraiment bien défendu et sont restés organisés. Je regrette toutefois de ne pas avoir pu profiter de la fin de la première mi-temps où les Rangers paraissaient moins souverains et perdaient des ballons. C’est en tout cas une bonne leçon pour le futur. »

« Nous pouvons être fiers »

Un futur qui se déroulera donc en Europa League. Les Saint-Gillois étant en effet assurés d’y disputer les poules, c’est-à-dire encore au minimum six rencontres continentales dans les prochaines semaines. Et pour Karel Geraerts, il s’agit assurément d’une grande fierté. Car il se rappelle très bien d’où vient son équipe. « Je pense qu’on peut vraiment être très fier de nous. Car cette équipe de l’Union jouait encore en D2 il y a deux ans de cela. On a dominé la D1 belge l’année dernière, et des équipes comme Bruges ou Anderlecht. On peut être fier de s’être désormais assis à la table des Rangers. Car on a tout de même réussi à l’emporter 2-0 à l’aller. Et certes on a perdu 3-0 ce mardi soir, mais la grande différence entre eux et nous, c’est que nous leur avons donné des buts. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Saint-Gilloise

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb