Accueil Monde France

France: la police abat un homme à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle

L’homme était en possession d’une arme blanche, selon la police.

Temps de lecture: 2 min

Un homme a été tué mercredi matin à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle par un tir de policier après avoir brandi un couteau, a-t-on appris de sources aéroportuaire et policière.

« Faisant preuve de sang-froid, les policiers ont neutralisé ce matin un individu menaçant en possession d’une arme blanche à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle », indique la préfecture de police de Paris sur son compte Twitter.

Les faits se sont déroulés au terminal 2F vers 8h20, « un SDF importunait des agents de sécurité et la police aux frontières (PAF) a été appelé en renfort pour le faire évacuer », indique une source aéroportuaire.

L’homme s’est éloigné, tout en les invectivant, puis se retourne et sort un couteau. Un des policiers a alors fait usage de son arme, selon des sources policières.

Un photographe de l’AFP, témoin de la scène, a expliqué qu’« un homme de couleur de grande taille a brandi un objet qui ressemblait à un couteau vers la police. Une sommation a été faite mais il s’est avancé et un policier a tiré. Un seul coup a été tiré », indique le témoin.

La victime a été mise sur un brancard et évacuée dans une zone non accessible aux passagers, précise le photographe.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 10 août 2022, 16:20

    Le niveau de poujadisme de certains intervenants est vertigineux. Pour ma part, je ne pense pas être poujadiste, seulement un peu con.

  • Posté par Delpierre Bernard, mercredi 10 août 2022, 12:57

    En général quand dans en un lieu fréquenté on brandit un couteau avec des invectives , ce n'et pas avec l'intention de coupe une feuille de papier.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 10 août 2022, 12:05

    C'est quand même curieux, cette incapacité de la police française à "neutraliser" quelqu'un en le tuant au lieu de tirer dans les jambes.

  • Posté par eric biltiau, mercredi 10 août 2022, 13:35

    Et qui devra encore payer les frais d'hospitalisation, d'avocat(s)...?

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, mercredi 10 août 2022, 12:19

    En même temps, sortir une arme blanche dans une zone ultra sensible comme un aéroport en 2022 n'est pas vraiment une bonne idée, après nombre d'attaques à l'arme blanche du fait de "déséquilibrés". Le policier a quelques fractions de secondes pour réagir...

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une