Accueil Ma Santé

SOS-Mains à la rescousse des membres amputés

Un bras amputé ou une main sectionnée peut faire l’objet d’une réimplantation par les chirurgiens de SOS-Mains. Ce type d’intervention est primordial pour préserver l’intégrité corporelle des patients. Pour les doigts, en revanche, il est parfois préférable d’abandonner.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En Belgique, un accident de la main survient toutes les 10 minutes. Jardinage, bricolage, accidents domestiques ou de travail sont autant d’occasions pouvant donner lieu à la section d’un doigt, d’une main ou même d’un bras. Une telle situation d’urgence mène tout droit à l’hôpital et idéalement vers un centre de référence SOS-Mains. En Wallonie, c’est au Centre hospitalier régional Sambre et Meuse (CHRSM), situé à Namur, que l’ensemble de ces traumas sont redirigés. Récemment, des microchirurgiens qui y opèrent ont réalisé une intervention des plus complexes en sauvant l’avant-bras d’un jeune homme, entièrement sectionné par une machine agricole. « Avec le Dr Lindsay Morana et deux assistants, nous avons procédé à une opération de réimplantation de son avant-bras en réalisant plusieurs sutures des artères, des veines et des nerfs au microscope », explique le Dr Bertrand Bombaerts, chirurgien de la main au SOS-Mains du CHRSM – site Meuse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Ma Santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs