Accueil Société

En prison, la chaleur comme double peine

Dans certaines prisons, la chaleur étouffante représente un gros inconfort supplémentaire pour les détenus et le personnel. Mais ceux qui y sont confrontés l’endurent courageusement, confient les directions d’établissements pénitentiaires.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Je préfère un solo punaises que de bouger d’ici » : c’est ainsi qu’un prisonnier a exposé à la direction pénitentiaire de Mons, il y a quelques jours, sa volonté de ne pas changer de cellule, et ce même si celle-ci est infestée par ces nuisibles. L’établissement est régulièrement la proie de ces petits suceurs de sang, et il y a quelques mois, il avait fait appel à une brigade canine spécialisée dans ce type de détection, qui avait permis de constater que sur 258 cellules, 116 étaient infectées. Il est toutefois difficile d’éradiquer le problème : « Avec la chaleur, elles pullulent plus encore, confie Vincent Spronck, directeur de l’établissement. Pour le moment, 14 cellules sont déclarées comme étant infestées, mais il y en a sans doute bien plus… Certains détenus ne nous le signalent pas par peur d’être mutés, de perdre leur cellule solo ou de se retrouver avec un autre duo avec lequel ils craignent de ne pas s’entendre. Et pourtant, il faut voir ce que c’est, de cohabiter avec des punaises, d’endurer leurs piqûres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, vendredi 12 août 2022, 20:13

    Horrible ces punaises. Il y a des produits pour les tuer, il faudrait les utiliser!

  • Posté par Druide David, jeudi 11 août 2022, 18:28

    Sacrés "braves gens" que sont le Chalet, la Petitjean et le smyers...Organisez donc un crowdfunding pour leurs payer un climatiseur dans chaque cellules à ces pauvres innocents qui croupissent en prison...

  • Posté par Druide David, samedi 13 août 2022, 19:09

    OUIN OUIN a parlé...Amen!

  • Posté par Raspe Eric, samedi 13 août 2022, 9:05

    En tout cas pour le druide, c'est clair, il fait partie du fin fond du fond du panier de crabes.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 12 août 2022, 8:24

    erratum: vides

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs