Accueil Léna

Le Premier ministre du Kosovo: «Nous risquons la guerre. La Serbie est soutenue par Poutine»

Suite aux récentes tensions au nord du Kosovo, Albin Kurti, le Premier ministre de Pristina l’affirme : « Les Serbes possèdent 48 bases autour du Kosovo. Les protestations n’étaient pas spontanées, mais organisées par Belgrade avec le soutien de la Russie. »

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le risque qu’éclate un nouveau conflit entre le Kosovo et la Serbie est élevé. Il serait irresponsable de ma part de dire le contraire, surtout maintenant que le monde a vu ce qu’a fait la Russie avec l’Ukraine. » Le Premier ministre du Kosovo Albin Kurti, 47 ans, leader des sociaux-démocrates, a le mérite de ne pas se cacher derrière des discours maniéristes. Sur la table de son bureau, dans l’immeuble le plus haut de Pristina, un dossier documentant la mainmise de Moscou sur Belgrade et, par conséquent, sur les Serbes du nord du Kosovo. L’imposition d’une réciprocité de traitement entre Serbes et Albanais, à commencer par les procédures de franchissement de la frontière entre les deux pays, porte ses fruits : lors des élections de février, son parti Vetevendosje ! a remporté 50,2 % des voix, devenant ainsi le parti le plus plébiscité de l’histoire du Kosovo indépendant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Masure Luc, vendredi 12 août 2022, 18:19

    L'intégrisme slavo-orthodoxe ne doit rien à l'islamisme. Et les ennemis des slaves orthodoxes sont d'ailleurs davantage les slaves catholiques ou agnostiques que les islamiques. Et l'âme damnée de Putin, Alexandre Douguine a toujours affirmé qu'il préférait l'islam à la civilisation occidentale décadente.

  • Posté par Masure Luc, vendredi 12 août 2022, 18:51

    Nous, chrétiens orthodoxes, Cheikh Imran Hosein et les autres représentants de l’islam traditionnel voulons créer le front contre ce que nous appelons Antéchrist (Dajjal pour les musulmans), car nous identifions le principe du mal dans la volonté des Etats-Unis à vouloir créer le monde unipolaire avec l’Otan et l’Occident comme force unique et absolue. Nous contestons cette volonté et nous pensons que la stratégie de notre ennemi commun consiste à nous séparer et nous mettre dans une position de haine mutuelle, c’est-à-dire musulmans contre orthodoxes et orthodoxes contre musulmans. Nous comprenons bien cette ruse et nous voulons organiser le front commun de musulmans et de chrétiens qui luttent pour leur identité, un front commun contre un ennemi commun. C’est l’idée que partage le vénérable Cheikh Imran et je crois que les forces patriotiques de la Russie, entre autres notre président, pensent dans le même sens. https://www.algeriepatriotique.com/2013/08/12/alexandre-douguine-musulmans-et-chretiens-doivent-sunir-contre-lideologie-liberale-totalitaire-ii/

  • Posté par Weissenberg André, vendredi 12 août 2022, 16:36

    L'Europe doit mettre le holà! immédiatement, avant que la Serbie ne se transforme définitivement en sous-marin russe. Même s'ils ont une tendance à finir par couler tout seuls, cela retarderait néanmoins considérablement le processus en cours dans les Balkans, notamment en renvoyant une adhésion de Belgrade à l'UE au fond du calendrier, voire en la sortant complètement de ce dernier, comme ce fut déjà le cas pour la Turquie ...

  • Posté par Patric Stun, vendredi 12 août 2022, 18:13

    La Serbie en sous-marin Russe? Le Kossovo (Etat fantoche) est déjà un sous-marin de l'Otan. Pour preuve, la base qui y est construite.

  • Posté par Petrichor Sassy, vendredi 12 août 2022, 17:07

    La Turquie en UE, quand les poules auront des crocs....

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs