Accueil Médias

Marc Pasteger, rédacteur en chef du Soir Mag, est entré dans l’histoire

Le rédacteur en chef du Soir Mag est décédé ce mercredi à l’âge de 63 ans. Grand professionnel des médias, ce féru d’histoire (surtout celle des Belges) était aussi un conteur exceptionnel et un auteur prolifique, respecté jusqu’à Paris.

Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Marc Pasteger, rédacteur en chef du Soir Mag, est décédé ce mercredi à l’âge de 63 ans. « Jusqu’au bout, il s’est battu contre la maladie, continuant à prodiguer ses conseils à la rédaction, même sur son lit d’hôpital. Mais personne parmi ses journalistes n’avait imaginé le pire », témoigne Benoît Franchimont, son adjoint. « Il n’avait pas voulu décrocher, convaincu que c’est le boulot qui le maintiendrait en vie. » A l’annonce de son décès, les hommages saluant son professionnalisme, ses talents ou son humour se sont multipliés.

Le rédacteur en chef de Soir Mag, Marc Pasteger, le 5 mars 2018.
Le rédacteur en chef de Soir Mag, Marc Pasteger, le 5 mars 2018. - Belga

Marc Pasteger avait rejoint le magazine du groupe Rossel en mars 2013 après avoir dirigé le supplément télé de la DH (de 1990 à 2011) et conseillé la direction d’AB3 (en 2004 et 2005). Au Soir Mag, il a rapidement réussi à imprimer sa patte et sa plume, notamment en réservant une large place à l’Histoire et aux livres. Couche-tard et lève-tôt, il dévorait des piles de bouquins comme la vie. « C’était un homme lettré et un conteur d’histoires exceptionnel », confie Daniel Van Wylick, directeur éditorial du groupe Rossel et ami de longue date.

Marc Pasteger est en effet l’auteur d’une trentaine d’ouvrages (comme Les belles histoires de la mer du Nord, Les plus belles histoires vraies de Noël ou Les histoires incroyables en Belgique). Sorte de Jacques Pradel et de Stéphane Bern à la belge (et dont il était proche), il avait le don de dénicher de petits faits divers ou anecdotes, d’apparence insignifiante, qu’il réécrivait ensuite à sa sauce. Sa plume, unique, avait le chic de transformer l’anodin en saga passionnante, éclairant d’un regard inédit l’histoire et le patrimoine des Belges.

Le rédacteur en chef de Soir Mag, Marc Pasteger, le 5 mars 2018.
Le rédacteur en chef de Soir Mag, Marc Pasteger, le 5 mars 2018. - Belga

« Les histoires de l’oncle Marc », comme les qualifiaient ses journalistes, s’invitaient aussi en réunion de rédaction, qui prenaient alors des allures de chroniques. Comme celles qu’il distillait d’une savoureuse voix radiophonique sur Vivacité, Bel RTL ou Nostalgie. Très attaché à la culture française, doté d’un épais carnet d’adresses dans les médias à Paris, son aura dépassait aussi les frontières.

Empreint d’humilité, il répondait à la prétention ou la médiocrité par l’ironie, qu’un regard malicieux trahissait souvent. Sans concession, il maniait aussi parfaitement cette autodérision à la belge. Ou alors l’humour à l’anglaise. Il vouait d’ailleurs une passion profonde à la culture british, du thé à l’équipe d’Arsenal, dont il enfilait parfois le maillot pour les bouclages tardifs de son magazine.

La rédaction du Soir présente ses plus sincères condoléances à son épouse, ses deux filles ainsi qu’à ses collègues du Soir Mag.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag