Accueil Mon assiette

L’aubergine, fruit d’été peu calorique à l’amertume légère

L’aubergine est un classique de la cuisine méditerranéenne. Gourmand de soleil, ce fruit se cultive chez nous en serres. Pauvre en calories, l’erreur à éviter est de le baigner dans l’huile.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Elle est indissociable des petits plats qui sentent bon la Méditerranée. L’aubergine sublime moussaka, ratatouille, tian et autres gratins. Et ce fruit d’été a besoin d’autant de soleil que ce qu’il en met dans l’assiette. Particulièrement frileuse, l’aubergine réclame de la chaleur depuis les semis jusqu’à la récolte. Pas question donc de se hâter à la semer avant les saints de glace à la mi-mai. Quant à sa culture, elle se fera difficilement en pleine terre. « En Belgique, certains producteurs qui travaillent à destination de l’industrie agroalimentaire misent sur l’hydroponie », explique Laurent Minet, du centre technique horticole de Gembloux. « Les plantes poussent dans un substrat artificiel stérile, baigné d’engrais. Le substrat de référence est la laine de roche. Mais en dehors de cela, chez nous, l’aubergine doit idéalement être cultivée en serres. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mon assiette

La brique de jus, pas si saine qu’elle ne paraît

Le petit jus reste la star de nombreux cartables. Perçu comme plus sain qu’un soda par les parents dont les enfants rechignent à boire de l’eau, le jus de fruits ne l’est pas tant que ça. Et il ne peut en aucun cas remplacer l’eau.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs