Accueil Culture Cinéma

Tax shelter: deux dossiers font exploser le montant des rejets fiscaux

Un intermédiaire tax shelter se voit refuser l’ensemble de ses dossiers 2021. L’ardoise est salée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Alors que le mécanisme de tax shelter pour le cinéma et les arts de la scène reprenait vigueur en 2021 après le passage à vide de la pandémie covid (+11,4 %, et même +35,3 % pour les arts de la scène), le nombre d’attestations réduites ou non délivrées a explosé (+129 % !). Alors que les investissements rejetés avaient jusqu’ici une valeur fiscale d’une grosse dizaine de millions d’euros chaque année, elle dépasse cette fois les 40 millions pour l’exercice 2021. Comme l’a pointé l’un de nos confrères du Tijd, dans ses colonnes et dans L’Echo, ces dossiers rejetés représentent cette année pour les investisseurs un supplément d’impôts de plus de 60 millions d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs