Accueil Culture Livres

«L’autre moitié du monde»: la petite fille qui grandit dans la guerre

Le troisième roman de Laurine Roux parle de la Guerre d’Espagne. Mais pas seulement.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Un delta « quadrillé par les chemins de terre et les canaux », occupé en grande partie par des rizières près desquelles sévit la malaria, est le décor du troisième roman de Laurine Roux, L’autre moitié du monde. Choisi en juin dernier par le jury du prix Orange du livre, l’ouvrage possède assez de qualités pour que, à quelques jours d’une rentrée littéraire qui va, façon tsunami, tout balayer sur son passage, on y insiste un peu.

Le delta est celui de l’Ebre, en Catalogne, tel qu’il était dans les années 30, au moins pour la première partie et une grosse moitié du récit. Il est aussi la raison d’être d’un bref prologue, de deux autres parties et d’un épilogue où les fantômes seront tout ce qui reste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs