Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: comment un complot iranien voulait venger l’assassinat de Qassem Soleimani en ciblant John Bolton

La justice américaine a révélé mercredi un complot dirigé par un membre des Gardiens de la révolution islamique pour assassiner John Bolton, ancien conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Shahram Poursafi, un Iranien de 45 ans, souhaitait obtenir des photos de John Bolton pour un livre en préparation. Ainsi justifiait-il son intérêt pour l’ancien conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, auprès d’un interlocuteur rencontré en octobre 2021 sur un réseau social en ligne. Mais Poursafi, dont le portrait aux cheveux poivre-sel s’étale aujourd’hui sur un avis de recherche du FBI, appartenait au corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), les fameux pasdarans, et projetait en réalité de faire assassiner Bolton.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Patric Stun, vendredi 12 août 2022, 7:43

    Dommage que le complot n'ait pas réussi. Même si l’assassinat de ces clowns n'aurait pas été une grande perte pour le monde.

  • Posté par Patric Stun, vendredi 12 août 2022, 14:53

    @ Mr Lecocq. Rien d'anti-américain. Si on organise l'assassinat de quelqu'un, c'est normal que les amis de l'assassiné organisent le votre. Que vous soyez américain ou autre.

  • Posté par Patric Stun, vendredi 12 août 2022, 14:53

    @ Mr Lecocq. Rien d'anti-américain. Si on organise l'assassinat de quelqu'un, c'est normal que les amis de l'assassiné organisent le votre. Que vous soyez américain ou autre.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, vendredi 12 août 2022, 9:57

    La petite crise anti américaine du vendredi en direct du bistrot du coin?

  • Posté par Patric Stun, vendredi 12 août 2022, 7:41

    "une chose est sûre : les dirigeants iraniens sont des menteurs, des terroristes et des ennemis des Etats-Unis". La même phrase est correcte en inversant "iraniens" et "Etats-Unis".

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs