Accueil Culture Cinéma

Médias: l’audiodescription pour les malvoyants, un vrai défi pour la RTBF

En Communauté française, l’accès des malvoyants à l’audiovisuel se renforce à grande vitesse. La croissance est telle que les structures belges francophones passent à côté des marchés. La qualité est par ailleurs contestée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

La RTBF a diffusé 102 heures de programmes audiodécrits en 2020. Elle devra donc augmenter (…) ce chiffre de 1.200 % pour atteindre les objectifs requis en 2023. » Ce constat, dressé en décembre dernier par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), rappelle l’incroyable course à l’audiodescription engagée en 2018 par les pouvoirs publics et opérateurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB). L’objectif : d’ici 2023, rattraper un tant soit peu le retard énorme qu’avait la FWB en matière d’accessibilité des malvoyants à l’audiovisuel. Le pourcentage de fictions audiodécrites devant atteindre les 25% de la programmation en 2023.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs