Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Russie prête à retirer ses troupes autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia

Les forces armées russes pourraient quitter les alentours de la centrale nucléaire de Zaporijjia, qu’elles contrôlaient depuis mars.

Temps de lecture: 2 min

La Russie songe à retirer ses troupes stationnées autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l’Ukraine, a annoncé vendredi l’agence de presse russe Interfax, citant le responsable de la Commission des Affaires étrangères au Parlement russe, Vladimir Dzhabarov. Moscou se conformerait ainsi à une demande de l’Ukraine.

Cependant, les Russes excluent la possibilité de rendre le contrôle de la centrale nucléaire à l’Ukraine.

La situation autour du site, contrôlé par les troupes russes depuis mars, reste préoccupante. Au cours des dernières semaines, les environs de la plus grande centrale nucléaire d’Europe ont été touchés par des tirs dont l’Ukraine et la Russie se renvoient mutuellement la responsabilité. Aucune infrastructure critique n’a toutefois été touchée pour le moment.

carte zapo

Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AEIA), Rafael Grossi, a appelé Kiev et Moscou à autoriser l’accès de la centrale à une délégation d’experts internationaux, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU jeudi. La Russie s’est dite prête à le faire.

Pour garantir la sécurité du site et permettre une mission d’inspection, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, et les États-Unis ont appelé jeudi à la mise en place d’une zone démilitarisée autour de la centrale.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Romberg Erwin, samedi 13 août 2022, 8:47

    Pro-guerre… Pro-paix… Un chouia moins binaire à la lecture de ces témoignages émouvants de pauvres gens du pays de Poutine : « "Chaque jour, je perds espoir" Selon leurs propres mots, les enfants de soldats russes racontent avoir perdu leurs pères pendant la guerre en Ukraine » https://meduza.io/en/feature/2022/08/08/every-day-i-lose-hope *** "J'ai 21 ans et je veux vraiment vivre" https://meduza.io/en/feature/2022/08/11/i-m-21-and-i-really-want-to-live *** « "Nous n'avions aucun droit moral d'attaquer un autre pays". Un parachutiste russe rédige un mémoire condamnant l'invasion de l'Ukraine en février » https://meduza.io/en/feature/2022/08/12/we-had-no-moral-right-to-attack-another-country

  • Posté par De Kegel André, vendredi 12 août 2022, 19:20

    Vous les pro-guerre, vous voyez qu'il y a moyen de discuter avec les russes. Il suffirait que le clown ukrainien donne sa démission et passe la main aux personnes compétentes . Dans moins d'un mois le problème sera réglé.

  • Posté par Bastin Eric, samedi 13 août 2022, 12:52

    Vous dites "compétentes", mais c'est "capitulard", en fait ? C'est clair qu'avec un Pétain à la tête de l'Ukraine, ce serait vite réglé : l'Ukraine accepterait la perte définitive de 20 % de son territoire, et le reste deviendrait une sorte de province russe, avec un gouverneur fantoche à sa tête (un collabo "compétent").

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 13 août 2022, 10:09

    Si vous nous disiez une fois pour toutes ce que vous entendez par clown dans le cas présent, M. De Kegel. Moi, je vois un homme passé du statut d'acteur à celui de chef d'état, comme Ronald Reagan en son temps. Il y a eu un autre précédent d'artiste accédant à la tête du pouvoir pendant une guerre, c'était le pianiste virtuose Jan Paderewski en Pologne avec la première guerre mondiale. En quoi, dans leur position de chef d'état pendant une guerre qu'ils me semblent assumer avec gravité et avec conscience, mériteraient-ils d'être dépréciés comme vous le faites avec régularité?

  • Posté par Bertrand Christophe, samedi 13 août 2022, 8:58

    les" pro-guerre " , ce sont ceux qui ont envahi l'Ukraine le 24 février au matin , Mr De Kegel

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une