Accueil Énergie

De plus en plus de ménages peinent à régler leurs factures d’énergie

A Bruxelles, comme en Wallonie, les ménages sont de plus en plus nombreux à demander un plan d’apurement à leur fournisseur de gaz et d’électricité. Et ce n’est qu’un commencement…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Les ménages éprouvent de plus en plus de mal à régler leur facture d’énergie. On pouvait s’en douter, à la vue de l’envolée des tarifs.

Les régulateurs régionaux – Brugel à Bruxelles et la Cwape en Wallonie – s’en inquiétaient et ont voulu chiffrer le phénomène. Un indicateur existe : les plans d’apurement accordés par les fournisseurs. Les clients éprouvant des difficultés financières peuvent en effet demander un étalement du paiement de la facture de régularisation, sur six à douze mois.

Et les données, disponibles pour les quatre premiers mois de l’année, confirment les craintes des régulateurs.

Ainsi, dans la capitale, les demandes de plan d’apurement pour les factures de gaz et/ou d’électricité sont en forte hausse, en particulier pour les clients (résidentiels) ne bénéficiant pas du tarif social.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 17 août 2022, 19:36

    Depuis 2000 l'UE a permis de jouer en bourse sur les matières premières!!

  • Posté par Dagnelie Raphaël, dimanche 14 août 2022, 11:36

    Qui va prendre en charge les impayés des personnes insolvables. Je présume que ce sera la collectivité car les fournisseurs sont des sociétés commerciales;

  • Posté par D L, samedi 13 août 2022, 15:52

    Remerciez les abrutis qui ont voté pour les Écolos. Ce parti aussi dogmatique que les plus obscurantistes musulmans qu'ils soutiennent d'ailleurs est en train de détruire l'Europe en manipulant un (réel) réchauffement climatique et surtout en apportant les mauvaises solutions ; fin du nucléaire, voitures électriques, changements de mode de vie, système d'éducation du nivellement par le bas,...

  • Posté par Moritz Montanez, samedi 13 août 2022, 16:24

    Le NouvelObs rappelle aujourd'hui que la France est frappée beaucoup moins durement que ses voisins par l'explosion des prix de l'énergie : "La flambée des prix du pétrole et du gaz a moins touché la France car elle dispose de l’électricité provenant du nucléaire : le pétrole et le gaz naturel représentaient 45 % de ses besoins contre 41 % pour l’atome en 2020. Parallèlement, l’Allemagne dépendait à plus de 60 % des hydrocarbures, l’Espagne à plus des deux tiers, et l’Italie à 73 %, d’après Eurostat. (...) Logiquement, lorsque les prix de l’énergie augmentent, cela joue moins sur les statistiques françaises. (...) La France subit actuellement une très forte hausse des prix de l’électricité sur les marchés en vue de l’hiver prochain par rapport à ses voisins, au moment où la moitié de ses 56 [je souligne !] réacteurs nucléaires sont à l’arrêt à cause d’opérations de maintenance ou de problèmes de corrosion." La réalité est que les "écolos" (un nom marketing qui désigne des citadins rebelles et ignares) n'ont aucune solution ni à la mobilité ni à la consommation énergétique, à part la récession économique magistrale qu'ils nous préparent, sur le modèle allemand.

  • Posté par Esquenet Alexandre, samedi 13 août 2022, 13:20

    Ha je suis bien avec ma station solaire faite main, on ne consomme quasiment plus rien en électricité. Et on utilise quasiment plus le gaz avec l'air co réversible.

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs