Accueil Société

Vacances: les clubs pour enfants, la panacée des «mauvais parents» ?

Alors que les vacances riment souvent avec retrouvailles en famille, certains parents ne rêvent que d’une chose : mettre leur bambin durant deux semaines entières au club enfant et avoir du temps pour eux. Sont-ils de « mauvais parents » pour autant ? Bien sûr que non.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Crise de larmes en plein milieu de la rando, frustration au moment du repas, poussée de fièvre… Pour les parents, les vacances avec enfants peuvent rapidement virer au cauchemar. « L’enfant a, en fonction de son âge, des besoins qui lui sont propres et l’adulte ne peut pas les différer continuellement. Plus ils sont jeunes, plus ils sont sollicitant », soutient Marie Stievenart, docteur en psychologie clinique et formatrice à Taking care. Après deux années de covid, le club de vacances semble être la solution idéale pour se prélasser au soleil tout en occupant la marmaille à grand renfort d’animateurs et animatrices. Non sans quelques ombres à l’horizon : culpabilité, crainte d’être un mauvais parent, peur du regard des autres. « Tant pis », insiste la psychologue spécialisée en parentalité, « Les parents doivent aussi être à l’écoute de leurs besoins. Tout l’enjeu est de trouver un équilibre. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, lundi 15 août 2022, 20:06

    Avec 20 jours de congé par an, difficile de s'occuper pleinement de jeunes enfants pendant tous les congés scolaires, surtout dans les familles strictement monoparentales. Et les activités ou séjours hors du milieu familial sont souvent très enrichissants et formateurs.

  • Posté par Schoonbroodt Hubert, lundi 15 août 2022, 19:25

    Il me semble préférable, que les enfants fassent des stages de sports ou autres activités que de rester coller le nez aux écrans quels qu'ils soient. Des activités netre enfants permettent aussi le partage, le vivre ensemble. quand, j'étais jeune toutes ces activités n'existaient pas, mais nous pouvions jouer en rue ce qui pour beaucoup de parents est impensable aujourd'hui.

  • Posté par Esquenet Alexandre, lundi 15 août 2022, 17:33

    Dans l'article: oui c'est mieux de le laisser partir 2 semaines que d'engueuler son enfant toute la journée. On part sur de très bonne bases MDR.

  • Posté par Deladrier-rase , lundi 15 août 2022, 15:42

    Décidément Le Soir nous livre des enquêtes palpitantes ces jours-ci... après" les Hollandais à Durbuy", voici "les enfants en club". Malheureusement pas plus de recul et de vraie analyse que pour le reste au delà de l'avis d'une psychologue. Déjà l'article mélange tout... les clubs pour enfants dans les all in n'ont rien à voir avec les plaines de vacances au pays. Chacun fait son lit comme il se couche mais des tas d'enfants dans les clubs de vacances préfèrent les clubs que de rester allongé sur le transat sans rien faire avec les parents. Au pays il y deux démarches...les plaines ont été créées parce que, à part les enseignants, personne ne sait couvrir les deux mois de vacances sans l'aide des grands-parents ou autre quand le papa et la maman travaillent. Par contre si les parents sont libres et mettent leurs enfants à la plaine pour être tranquille, le financement de celles-ci par la collectivité pose question.

  • Posté par Schoonbroodt Hubert, lundi 15 août 2022, 13:32

    Votre commentaire est réducteur , j’irai jusqu’à dire presque ridicule. A mon avis vous devez être ce genre personne qui n’accepte que son propre jugement,

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs