Accueil Médias

Olivia Newton-John, Daniel Lévi… la mort des artistes ne se monnaie plus guère en radio

Lorsque les artistes disparaissent, les radios sont-elles encore prêtes à chambouler leur programmation pour les (re)mettre à l’honneur ? Tout est une question de notoriété. Avant que ne retombe la chape de l’oubli.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

En moins d’une semaine, la nécrologie des artistes célèbres vient d’être marquée par le décès de Daniel Lévi, le 6 août, et par celui d’Olivia Newton-John, le 8. Quel sort la programmation des radios réserve-t-elle à ces artistes dans les jours qui suivent leur grand départ ? Depuis l’été 2021, Le Soir suit les conduites que plusieurs radios francophones publient sur leurs sites (La Première, Classic 21, Tipik, Vivacité, Radio Contact, Nostalgie et NRJ). Nous avons tenté de voir ce qui se passait après de tels décès.

Lorsque l’artiste tire sa révérence, il est le plus souvent salué par des passages en radio. Mais l’hommage s’assimile rarement à un matraquage sur les ondes. Et bien vite, les dures lois de la programmation reprennent leurs droits. Le plus souvent, le traitement est conditionné par la place que l’artiste occupait déjà dans les grilles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , samedi 13 août 2022, 10:04

    C est l article de la honte, non?

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs