Accueil Culture Musiques

Le Gaume Jazz: de la musique pour les arbres et pour les âmes

Le 38e Gaume Jazz a débuté ce vendredi à Rossignol, commune de Tintigny, dans le Luxembourg belge. Avec l’Orchestra Vivo ! et Fabrice Alleman, on a commencé sur les chapeaux de roue.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

Attention, il est interdit de fumer sur la plaine sur laquelle le Gaume Jazz développe toutes ses musiques. C’est qu’en effet l’herbe est sèche et inflammable et que le soleil tape, dur ! Le grand chapiteau a d’ailleurs relevé ses jupes pour aérer la salle et la scène. Et une captation d’eau potable permet à quiconque de remplir gourdes et verres. Quelques précautions utiles pour éviter les problèmes. Et permettre à chacun d’écouter de la (bonne) musique dans les meilleures circonstances.

Et la musique fut bonne. Extrêmement bonne. Avec la Music for trees de l’Orchestra Vivo ! et le quartet de Fabrice Alleman, les spectateurs ont été gâtés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs