Accueil Culture Livres

Nyssen, Kourkov, Chalendon, Hertmans, Sands: des écrivains secoués, ébranlés par l’attaque contre leur frère d’arme, Salman Rushdie

Tous furent secoués, indignés, au bord des larmes, après l’attaque qui frappa Salman Rushdie, l’un de leurs frères en écriture.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Par les temps qui courent, les oasis n’existent pas. Au dernier jour des Estivales du Haut Calavon et du festival Littérature en Haute Provence, organisés par la librairie Le Bleuet de Banon et le domaine viticole les Davids, les écrivains comme le public furent brutalement secoués par la nouvelle de l’attaque contre Salman Rushdie. Qu’il s’agisse d’André Kourkov, l’écrivain ukrainien auteur de Les abeilles grises, de Sorj Chalandon qui vécut et raconta les horreurs des guerres en Irlande, de l’éditrice Françoise Nyssen qui publia chez Actes Sud tant de livres de combat dont ceux de Salman Rushdie, tous furent secoués, indignés, au bord des larmes, par l’attaque qui frappa l’un de leurs frères en écriture. « La haine, à nouveau… », murmura le Belge Stefan Hertmans, rappelant que l’écriture aussi peut – être un sport de combat…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs