Accueil Guerre en Ukraine

Centrale nucléaire de Zaporijjia: «Les risques augmentent chaque jour»

Selon le maire de la ville, les tirs de mortier se poursuivent, sans signe de désescalade.

Temps de lecture: 2 min

Les risques autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l’Ukraine, où Moscou et Kiev s’accusent depuis plus d’une semaine de bombardements, « augmentent chaque jour », a assuré dimanche le maire de la ville où elle est située.

« Les risques augmentent chaque jour », a déclaré par téléphone à l’AFP Dmytro Orlov, le maire d’Energodar, ajoutant que les tirs au mortier sur la centrale sont devenus quotidiens et dénonçant un « terrorisme nucléaire pur et simple » de la Russie, qui « peut se terminer de façon imprévisible à n’importe quel moment ».

« Des tirs de mortier sur la centrale nucléaire sont effectués chaque jour et chaque nuit depuis les villages occupés », a-t-il ajouté, expliquant que « la situation est grave et le plus préoccupant est qu’il n’y a pas de processus de désescalade ».

Energodar est, comme la centrale nucléaire de Zaporijjia, occupée depuis début mars par les troupes russes. Fidèle à Kiev, Dmytro Orlov a lui trouvé refuge à Zaporijjia, la grande ville de la région. Selon lui, la ville d’Energodar a commencé durant les dernières 24 heures à être bombardée, « ce qui n’était jamais arrivé auparavant » et a tué dimanche un civil, un homme de 45 ans.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

33 Commentaires

  • Posté par De Kegel André, lundi 15 août 2022, 22:48

    Certains oublient les "Quelques règles de bonne conduite" mentionnées par le Soir et notamment: ...-les insultes personnelles entre participants, les liens répétés vers d’autres sites. Le Soir: SUPPRIMEZ CETTE RUBRIQUE qui n'apporte rien.

  • Posté par massacry olivier, mercredi 17 août 2022, 0:04

    Dommage Mr Romberg Erwin, ce fut un plaisir de vous lire,

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 16 août 2022, 15:32

    D'accord, Monsieur Romberg ... Térence ne disait-il pas : "On ne peut plus rien dire qui n'ait été dit avant nous" ? ...

  • Posté par Romberg Erwin, mardi 16 août 2022, 12:28

    Bonjour M. De Kegel. Je prends bonne note de votre post. Je tenais, pour ma défense, vous informer qu’en qualité de bibliothécaire-documentaliste-archiviste ayant de plus consacré 3 ans de ma vie à suivre des cours d’histoire contemporaine et de critique historique, puisque c’est mon rayon, que sans sources, tout commentaire n’a strictement aucune valeur. À ma charge, je n’ai jusqu’ici partagé que deux liens identiques puisqu’il s’agissait du même sujet. Par ailleurs, je pourrais vous prouver à l’aide de liens législatifs officiels que les « règles de bonne conduite » du Soir n’ont légalement aucunes forces contraignantes, de même que les chartes de toutes sortes. Je pourrais également, par exemple, vous prouver que les récentes déclarations de Mme Le Pen prétendant que les sanctions occidentales n’ont aucun effet sur l’économie russe sont fausses, à l’aide de plusieurs sources et notamment émanant de l’organisme russe Rosstat. Je pourrais également vous prouver à l’aide d’autres liens que les dites sanctions ont évidemment des répercussions négatives sur nos économies, néanmoins moins néfastes pour nos économies que pour l’économie russe. Je puis également vous affirmer, qu’après avoir quitté avec bonheur mon travail dans les bibliothèques, que quand il m’arrive d’être maître de stage en documentalisme et archivisme, que si un étudiant me rend un travail ou un rapport sans sources contradictoires, je ne puis à ma grande déception que noter ce genre de travail ou rapport d’un déplorable 0/10, tout en prenant le temps d’expliquer à l’étudiant le pourquoi de cette note afin qu’il puisse s’améliorer. Je pourrais également, pour les lecteurs intéressés par ces sujets à propos de ce conflit, signaler un site des plus intéressants, dans lequel le forum constitue une vraie valeur ajoutée, où les échanges restent courtois, et où les commentaires sont systématiquement sourcés et contradictoires. Ce qui est d’ailleurs le propre d’un forum digne de ce nom, qui renforcent positivement les articles de ce site d’une grande qualité car respectant les méthodologies analytiques. À ma décharge, je vous mets au défi de trouver un seul de mes commentaires agrémentés d’insultes et de prises à partie d’un quelconque participant, car ici je ne vous prends aucunement à partie, votre commentaire est parfaitement légitime, et le mien l’est tout autant. Aussi, quand je cite un lien, il revient aux lecteurs de le consulter ou non, de le contredire s’ils le souhaitent à l’aide d’arguments sourcés. De même, partager un lien tel que je le fais ne signifie en rien que je considère qu’il s’agit d’une vérité irréfutable ou qui indique qu’il bénéficie de mon approbation. Le seul objectif est d’offrir, le cas échéant, des informations non reprises dans l’article du Soir afin d’y apporter un complément, qui peut bien sûr être contredit par d’autres sources. Quand j’étudie et analyse des ouvrages, des documents ou archives historiques émanant des « vainqueurs », il est une base méthodologique d’opérer la même méthode par rapport aux « perdants ». Et d’en lire et analyser plusieurs, d’un côté comme de l’autre. C’est une base de la critique historique. Dès lors, je laisserai le soin aux manipulateurs d’opinion publique de les laisser publier leurs commentaires sans aucune argumentation basée sur des sources, bref des commentaires sans aucune valeur, mais qui ont hélas la déplorable et dangereuse vertu d’influencer les opinions. Enfin, je me permettrai de signaler aux lecteurs jugeant mes commentaires trop longs, qu’une démonstration limitée par exemple à 280 caractères tient de l’impossible. Je vous rejoins cependant sur la demande au Soir de supprimer cette rubrique qui n'apporte rien, mais croyez-moi sur parole (aucune valeur sur cette parole non argumentée), Le soir s’en tape complètement. Tant que ça clique et commente, cela augmente les tarifs des annonceurs. Sur ce point, autant lire Sud Presse. Je laisserai donc sans réagir les déstabilisateurs et manipulateurs d’opinion publique déverser leurs publications faites d’affirmations péremptoires sans aucune valeur. Voilà qui clôturera définitivement ma participation à ce forum qui n’en est pas un. Bien à vous.

  • Posté par De Kegel André, lundi 15 août 2022, 22:36

    M. STORDIAU Pierre. Votre analyse est vraisemblablement plausible. Mais c'est cela la guerre. Il est plus que temps que le dialogue s'instaure. Ne fut ce que pour limiter les dégâts humains.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une