Accueil Sports Athlétisme Euro - Mondiaux

Tarik Moukrime: «Quel que soit mon résultat, j’ai déjà gagné la bataille»

Le Verviétois sera au départ des séries du 1.500 m ce lundi, très exactement huit ans après son premier Euro, à Zurich, à l’issue duquel il allait apprendre qu’il souffrait d’un cancer. Un retour remarquable.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Huit ans… « Jour pour jour ! », ajoute-t-il. « Les séries du 1.500 m auront lieu un 15 août comme à Zurich, en 2014 ». Comme s’il n’y avait pas de hasard.

Ce lundi, Tarik Moukrime sera sans doute le plus heureux de tous les participants du premier tour du 1.500 m à Munich. Le Verviétois sera, comme il dit, « en mission » mais sans la moindre pression pour son premier grand championnat depuis l’Euro 2014, où il s’était révélé en se qualifiant pour la finale « au culot » avant d’y jouer un rôle prépondérant… puis de craquer. C’était, pensait-on, le début d’une belle carrière. Mais trois mois plus tard, son monde allait s’effondrer avec la découverte d’un cancer des testicules. Une maladie briseuse de rêves… sauf les siens.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euro - Mondiaux

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs