Accueil Monde États-Unis

Salman Rushdie n’est plus sous assistance respiratoire, son agresseur se serait radicalisé après un séjour au Liban

Au grand soulagement de sa famille, l’écrivain n’est désormais plus sous respirateur artificiel et a recouvré la parole samedi, parvenant même à murmurer quelques blagues.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

L’état de santé de Salman Rushdie s’améliorait lentement, 72 heures après son agression au couteau vendredi, lors d’une conférence littéraire dans l’Etat de New York.

Poignardé à dix reprises, grièvement blessé à l’œil et au bras droits, ainsi qu’à l’abdomen, le foie endommagé, l’auteur britannique des Versets sataniques, âgé de 75 ans, paraissait dans un état critique, placé sous assistance respiratoire et opéré durant plusieurs heures après avoir perdu beaucoup de sang. Au grand soulagement de sa famille, il n’est désormais plus sous respirateur artificiel et a recouvré la parole samedi, parvenant même à murmurer quelques blagues. « Il a conservé intact son sens de l’humour », a témoigné son fils, Zafar Rushdie. « La voie du rétablissement a commencé », a confié son agent, Andrew Wylie, au Washington Post.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par collin liliane, lundi 15 août 2022, 11:58

    Pauvre Liban, appelé à une époque la Suisse du Moyen Orient et envahi pour ne pas avoir eu les moyens de s'opposer à l'arrivée de centaines de milliers de Palestiniens, chassés de Jordanie par le roi Hussein que Yasser Arafat cherchait à renverser. Invasion à la base d'une guerre civile de 15 ans et de l'implantation définitive d'un parti tel que le Hezbollah iranien.

  • Posté par eric biltiau, lundi 15 août 2022, 9:40

    « Il était en colère contre moi, parce que je ne l’avais pas sensibilisé à l’islam dès son plus jeune âge ». Sensibilisé à l'islam est donc bien un signe, une marque d'asservissement à une doctrine ancestrale qui devrait être interdite dans nos pays occidentaux. Pourquoi les "dignitaires musulmans" ne font pas le ménage dans l'interprétation de ces textes nauséabonds en signalant que ces pratiques ne sont plus autorisées au 21è siècle.

  • Posté par eric biltiau, lundi 15 août 2022, 23:18

    Merci pour l'info Mme Collin

  • Posté par collin liliane, lundi 15 août 2022, 11:39

    C'est ce que préconisent certains intellectuels musulmans, très embarrassés par certains textes contestables du coran. Mais refusé par la toute grande majorité des croyants, qui ignorant la manière très aléatoire et arbitraire dont ont été rassemblé les textes, considèrent qu'il s'agit de l'intangible parole de dieu, dictée par l'ange Gabriel. En réalité, une compilation de différentes origines incertaines et parfois contradictoires effectuée fin du VIIème siècle par le calife Abd al-Malik.

  • Posté par Christian BOULET, lundi 15 août 2022, 11:32

    +1

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs