Accueil Monde États-Unis

Il y a un an, la chute de Kaboul amorçait la dégringolade de Joe Biden

Le 15 août marque le premier anniversaire de la chute de Kaboul aux mains des talibans et d’une fin d’été 2021 cauchemardesque, marquée par l’évacuation en catastrophe d’Afghanistan.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 5 min

Les célébrations auront été brèves à Washington : guilleret pour la première fois depuis des lustres, Joe Biden savourait en début de semaine l’adoption par le Sénat de sa loi pour la lutte contre l’inflation et le changement climatique (Inflation Reduction Act), puis la baisse miraculeuse des prix à la pompe, synonyme d’accalmie pour un président tombé dans des abîmes d’impopularité.

Dans l’intimité du Bureau ovale, cotillons et paillettes ont été prestement remisés : le 15 août marque le premier anniversaire de la chute de Kaboul aux mains des talibans et d’une fin d’été 2021 cauchemardesque, marquée par l’évacuation en catastrophe d’Afghanistan, la mort de 170 Afghans et de 13 soldats américains dans un attentat contre l’aéroport de Kaboul, le 26 août 2021.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Vanloo , lundi 15 août 2022, 20:42

    99% au moins des américains sont en réalité contents d'être sorti d'un bourbier innommable sans fond ni fin. L'empire britannique au faite de sa puissance et sa gloire au XIX siècle a essayé trois fois de conquérir l'Afghanistan, tentative vaines et couteuse en homme et en argent, il y a finalement renoncé

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 24 août 2022, 18:27

    Inutile de désinformer, kollabo Vanloo : Les Russes se sont également cassé les dents dans le bourbier Afghan et avec comme point d'orgue la pendaison spectaculaire de leur kollabo Najibullah par les Talibans en 1996 .

  • Posté par Chalet Alain, lundi 15 août 2022, 20:20

    On ne peut pas à la fois critiquer l'interventionnisme des Américains et leur départ d'Afghanistan.

  • Posté par collin liliane, lundi 15 août 2022, 16:09

    Dégringolade de l'Afghanistan dont l'armée s'est montrée incapable de s'opposer aux fous de dieu. Une embellie de 20 ans que les Américains ne pouvaient humainement et financièrement assumer plus longtemps.

  • Posté par Patric Stun, lundi 15 août 2022, 14:43

    Pas dégringolade de Biden, mais celle des USA et leurs amis de l’UE.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs