Accueil Société

La poudre pour bébé à base de talc est-elle cancérigène?

Le géant pharmaceutique Johnson & Johnson va arrêter la production de sa poudre pour bébé composée de talc dès 2023. Une décision qui survient après plusieurs années de lutte contre des allégations selon lesquelles ce produit serait cancérigène. Le talc, dangereux ? Explications avec Alfred Bernard, toxicologue.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ce jeudi 11 août, la multinationale Johnson & Johnson a annoncé, par la voie d’un communiqué de presse publié sur son site, arrêter la production de sa poudre pour bébé dans le monde entier en 2023. Ce n’est pas une première : le produit avait déjà été interdit aux Etats-Unis et au Canada il y a plus de deux ans suite à la détection de traces d’amiante par l’administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments (Food and Drug Administration). Une saga scientifico-judiciaire s’en est suivie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Cloux Jean-Luc, mardi 16 août 2022, 9:03

    Il y a 40 ans c'était le sujet de mon doctorat. Dire que le chrysotile est l'amiante la moins dangereuse est aberrant car c'est le chrysotile que le commun des mortels appelle amiante. Le Talc et le Chrysotile ont la même composition chimique. Il y a 40 ans les technologies analytiques de l'époque ne m'ont pas permis de détecter des traces d'amiante dans les talcs du monde entier.

  • Posté par R B, mardi 16 août 2022, 13:24

    Merci pour la précision !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs