Accueil Économie Consommation

Sécheresse, inflation... pourquoi nos fruits et légumes traversent un été tourmenté

Baisse de la consommation, chaleur, sécheresse, explosions des coûts, mauvaises rémunérations… arboriculteurs et maraîchers accumulent les déconvenues et se préparent à un automne calamiteux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 8 min

Il faut en manger cinq portions par jour pour rester en forme, conseille l’Organisation mondiale de la santé. Pourtant, les fruits et les légumes, centraux dans notre alimentation, traversent une période estivale particulièrement difficile. Et pas seulement en raison du mercure qui s’affole et de la pluviométrie en berne. Voici pourquoi les végétaux comestibles n’ont pas la pêche.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par deghelt Rudi, mardi 23 août 2022, 15:09

    Et oui, tout ca pour dire que vous allez payer plus cher et vous faire gober ce que les Ecolos pondent.

  • Posté par dams jean-marie, mardi 16 août 2022, 9:01

    Ce sont les grandes surfaces qui tuent le marché tant de leurs clients que des agriculteurs qui fournissent les produits au passage de sacrifices de plus en plus pénibles. Ce même phénomène existe dans l'immobilier où les promoteurs achètent tout ce qui bouge et laissent les miettes ce qui à terme exclu l'accès à la propriété des jeunes qui ne pourront jamais devenir propriétaires. Tout cela avec la complaisance de nos incompétents politiciens qui ne jurent que par l'offre et la demande sans aucune régulation ! Faire des pauvres telle est leurs missions!

  • Posté par Lahaye Olivier, mardi 16 août 2022, 8:19

    La vrai question: comment expliquer qu’un produit acheté 40 centimes au producteur soit vendu 2 euros au consommateur?

  • Posté par SEUMOIS Charles , mardi 16 août 2022, 8:59

    Tout est dit ...

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs