Accueil Sports Football Football belge Standard

Très décevant à Westerlo, le Standard aura besoin de sang neuf pour s’éviter des frayeurs

Battu 4-2 à Westerlo, le Standard est apparu samedi en version 2021-2022. Avec une incapacité à bien défendre, à produire du jeu et à évoluer en équipe. Du coup, les vieux démons ont ressurgi. Il faudra du renfort pour relancer la machine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Qu’a dû bien penser Fergal Harkin, le nouveau directeur sportif du Standard, sagement assis à droite de Pierre Locht dans la tribune d’honneur du ‘t Kuipje ? Que le travail ne va pas manquer durant les trois semaines qui viennent, les trois dernières du mercato estival, pour tenter de renforcer une équipe qui a cruellement besoin de sang neuf. C’est que si la victoire obtenue une semaine plus tôt face au CS Bruges avait fait naître pas mal d’espoirs, la déconvenue subie samedi à Westerlo a fait ressurgir les vieux démons tant l’équipe liégeoise, en version 2021-2022, a affiché beaucoup trop de carences pour espérer une issue plus favorable que cette défaite par 4 -2 plus inquiétante encore dans le contenu que dans les chiffres.

1 Le constat : cela manque de qualité et de personnalité

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs