Accueil Monde

Viols, corvées physiques: les migrants mineurs exploités dans les camps en France

Une étude de l’Unicef a révélé les conditions dans lesquelles les jeunes migrants non-accompagnés vivent dans les « jungles » françaises.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les migrants mineurs, non-accompagnés, sont la cible des passeurs dans les camps du nord de la France, révèle une étude de l’Unicef.

Par manque d’argent, ces jeunes doivent répondre à des actes plus abominables les uns que les autres pour pouvoir s’installer dans un campement et espérer rejoindre le Royaume-Uni.

Viol, prostitution, obligation d’accomplir des corvées ingrates et physiques sont leur quotidien.

A la demande de l’Unicef, trois sociologues ont passé quatre mois dans les camps de Calais, Grande-Synthe et cinq petites « jungles » des environs.

Ils ont rencontré 61 jeunes venus d’Afghanistan, d’Afrique Subsaharienne, d’Egypte, de Syrie et du Kurdistan.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Eric Lavenne, vendredi 17 juin 2016, 6:10

    Si cette information devait se confirmer ,il serait possible de dire et songer à ce qu'a écrit quelqu'un dont j'ai oublié le nom "Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté dans une société malade" Triste destin, pour tous ces gens quand même !!

  • Posté par Gérard VIGNERON, jeudi 16 juin 2016, 22:03

    L ' Europe et ses zones de non droit sont une honte!

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs