Accueil L’instant techno

Les imprimantes, incarnation de l’obsolescence programmée

Epson, fabricant d’imprimantes, est à nouveau pointé du doigt pour la durée de vie volontairement limitée de ses produits. Et la difficulté de les réparer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 5 min

C’est un tweet qui a mis le feu aux poudres. Sur le réseau social, un prof d’université américain s’est plaint que l’imprimante de son épouse, en parfait état de marche, ait cessé de fonctionner du jour en lendemain, affichant un message laconique : « Des composants de l’imprimante ont atteint la fin de leur vie de service. » Merci, au revoir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Coets Jean-jacques, dimanche 28 août 2022, 17:57

    A titre totalement personnel, je dois m'inscrire en faux par rapport à certaines affirmations. En 22 ans de travail de professeur, j'ai utilisé 2 imprimantes Brother qui n'ont jamais demandé le moindre dépannage. J'ai récupéré la 2e après le décès de mon père en 2010, elle avait déjà plusieurs années d'utilisation. Je l'utilise encore aujourd'hui comme photocopieuse. Sinon, la connectivité avec Windows 11 n'est plus possible... pour un appareil qui a plus de 15 ans. Je suis également membre de TA depuis plus de 30 ans. J'ai participé à une de leurs enquêtes sur l'obsolescence programmée. Celle-ci était outrancièrement orientée afin d'obliger à déclarer des pannes, des problèmes, une durée de vie écourtée, problème que je n'ai jamais rencontré pour aucun appareil sauf un lave-linge Samsung immédiatement remplacé en-dehors de la période de garantie. Je prends donc ce problème avec une grosse pincée de sel et n'y crois pas trop.

  • Posté par Joute Dodo, mercredi 17 août 2022, 10:13

    Et il y en a beaucoup de ces appareils, pas seulement des imprimantes, mais aussi beaucoup d'autres appareils du quotidien. Un gaspillage éhonté des ressources de notre planète, une honte sans nom pour les Epson, HP, Brother et autres pollueurs. De plus, pour vous vendre une imprimante 50 euro (modèle de base), je n'imagine même pas qu'elle est produite en Chine. Vraisemblablement par des esclaves en Corée du Nord. Pensez-y à votre prochain achat.

  • Posté par Retine Marc, mardi 16 août 2022, 18:50

    Il suffirait que l'Europe fasse son boulot... interdire ces appareils. Mare des diverses vis, des pléthores de chargeurs scellés, mare de devoir passer par un distributeur pour une pièce valant 2€ vendue 30€. A quand un listing de toutes ces scandaleuses sociétés?

Aussi en L’instant techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs