Accueil Monde

Pékin acculé à parler

Même les journaux chinois dénoncent des réglementations non respectées et une communication officielle inefficace.Ils appellent les autorités à donner de vraies informations.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

P ersonne ne nous a dit qu’il y avait des produits chimiques : nous n’aurions jamais choisi de vivre là ! Nous pensions qu’il n’y avait que des containers et des voitures importées !  » Liu Xuerui espérait commencer une nouvelle vie lorsqu’il s’est installé, fin 2013, dans un appartement juste à côté de la zone portuaire de Tianjin. Mais les explosions géantes du 12 août ont soufflé ses fenêtres, arraché ses portes, et l’ont gravement traumatisé. Il refuse d’ailleurs de revenir vivre dans cet immeuble : «  Je veux laisser ce cauchemar derrière moi… ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs