Accueil Société Régions Bruxelles

Nouveau plan de mobilité à Bruxelles: les inquiétudes se concentrent sur la petite ceinture

L’entrée en vigueur ce mardi du nouveau schéma de circulation dans le Pentagone n’a pas posé de soucis majeurs en raison du faible trafic estival.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En face de l’église de la Chapelle, les blocs de béton roses et bleus ne passent pas inaperçus. Les autorités bruxelloises les ont placés pour limiter l’accès de la rue de la Chapelle aux services de secours et aux bus. Impossible désormais pour les automobilistes venant du boulevard de l’Empereur de poursuivre dans la rue Blaes. Le skate-park a gagné l’espace confisqué aux voitures. Le voilà d’un coup agrandi de plusieurs mètres de large et enrichi d’une série d’installations temporaires. Plusieurs jeunes les testent et profitent de la nouvelle place. Voilà quelques heures que la Ville de Bruxelles applique ce mardi son nouveau schéma de circulation du Pentagone. Constitué notamment de mises à sens unique, de filtres et de boucles de circulation, ce dernier vise à limiter drastiquement le trafic de transit dans le Pentagone. Voilà une des réalisations concrètes du plan régional Good Move qui prévoit la réorganisation de la circulation à Bruxelles d’ici 2030. Les aménagements place de la Chapelle font partie du programme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

40 Commentaires

  • Posté par Weissenberg André, mercredi 17 août 2022, 21:50

    Mais la solution est toute trouvée! Piétoniser la petite ceinture à son tour pour apaiser les zones de bureaux en décrépitude croissante. On en profiterait pour abattre tous ces immeubles de bureaux plus laids les uns que les autres et construire du logement passif à la place, pour les bronzés! Car l'Europe ne viendra pas au secours en prenant en location des friches tertiaires abandonnées. Elle aussi s'est mise au télétravail et a donc besoin de moins en moins de surfaces de bureaux physiques. Et, le cas échéant, ces bureaux doivent répondre aux dernières normes en date ... ainsi qu'à son cahier des charges, double obstacle! Les vieilleries immobilières abandonnées par d'autres ne sont donc pas prêtes d'être réoccupées Rénovations lourdes à l'horizon? Arthur Andersen & Co avait déménagé il y a déjà longtemps de ça de l'Avenue des Arts, remplacés par ACCOR, qui vient tout juste de déménager à Strombeek-Bever, dans de tout nouveaux locaux à côté de Procter & Gamble, un "gamble" certainement gagnant pour eux. Les banques ont fait pareil: Chase Manhattan et BBVA sont parties, relocalisées. Les agences locales de Beobank et d'ING ont fermé. Reste le siège d'ING, le chef d'œuvre architectural de la Banque Lambert à l'avenue Marnix. Pour combien de temps? Le dépérissement commercial observé à Toison d'Or et à Louise est-il contagieux par-delà de la Porte de Namur? Les cabinets d'avocats internationaux, Baker Mc Kenzie en tête, ont depuis longtemps déserté la petite ceinture et leurs environs. Remplacés par les bureaux de lobbyistes européens, comme tout en haut de la rue de la Loi, derrière Schuman ... Restent les ambassades et les consulats: France, USA, Russie ... Mais peut-être que piétoniser devant le siège de la Région bruxelloise serait ... iconoclaste? Un rêve écolo absurde était de pouvoir faire à pied, en trottinette ou à vélo, dans un espace vidé de toute voiture, le trajet entre l'ancien observatoire, à la Place Quételet et la Porte de Hal ... Folie, vous avez dit folie?

  • Posté par Weissenberg André, mercredi 17 août 2022, 21:52

    ... déjà qu'il va falloir se résoudre à abattre et à reconstruire le "Caprice des Dieux"! ...

  • Posté par Retine Marc, mercredi 17 août 2022, 17:02

    Il faut bien se le dire, notre génération "bagnole à gogo" c'est fini. J'ai habité 40 ans à Bruxelles, la situation devenait intenable. Il faut se mettre à la place des habitants, imaginez votre petit village où vous ne pouvez plus vous même circuler bloqué par des voitures en tous sens appartenant à des "visiteurs" qui ne consomment même pas un sandwich et repartent en fin d'après midi... tout cela 300 jours par an avec quasi toutes les semaines une manif et la casse qui va avec. Le péage urbain devient un phénomène mondial. Quand au piétonnier ceux qui y sont passé dans leur ville ne voudraient pas revenir à l'ancien système. A Namur, le piétonnier a des plots rétractables et est ouvert à la circulation, pour le chargement ou déchargement de choses ou de personnes (riverains, riveraines et livraisons) . C'est simple... "Ne faites pas aux autres ce que vous n'aimeriez pas qu'ils vous fassent"

  • Posté par Visiteur, mercredi 17 août 2022, 20:56

    "Bagnole à gogo ", cela fait longtemps que c'est fini . Le dernier grand investissement pour la voiture date de quand ? Maintenant c'est la suppression de parkings en hyper centre pour créer un circuit de skate ! Ce qui me fait marrer c'est d'imaginer la réaction des riverains dans quelques temps (jours). Une piste de skate sous ses fenêtres, c'est jouissif !

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 17 août 2022, 20:39

    Vous avez facile, lorsque le tram/ métro passe devant votre porte et que le supermarché est au coin de la rue ou que la "croix jaune-blanche" vous apporte la becquée au frais de la société . C'est aussi facile d'avoir l'âge d'une condition physique pour aller acheter une trentaine de Kg avec votre "vélo-cargo" : >>>on verra lorsque l'âge vous aura perclus d'arthroses et autres plaisirs rhumatoïdes; il fera moins le mariole, notre petit "pepère" prenant sa pension, usé par 50 ans de durs labeurs : "rira bien qui rira le dernier"... La seule vérité inéluctable ... est que vous vieillirez comme tout le monde !

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs