Accueil MAD

Un peu de magie avant la rentrée

Entre horreur, science-fiction, humour et western, « Nope » est un véritable feu d’artifice de genres.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Sortant chez nous en cette période de fin des vacances d’été (désolé de le rappeler mais la rentrée scolaire aura lieu cette année le… 29 août, soit dans douze jours), Nope aurait sans doute pu (dû) être le grand succès de cet été. Quoi de mieux, en effet, que de se glisser dans une salle de cinéma pour échapper aux températures caniculaires du moment ? Mais attention, l’histoire que nous a concoctée Jordan Peele est aussi du genre à faire monter la tension et provoquer de subites poussées de transpiration. Entre horreur, science-fiction, humour et western, c’est un véritable feu d’artifice de genres que nous offre ce réalisateur amoureux du cinéma et prompt à gratter la couenne de la société américaine là où ça dérange. Avec, par-dessus tout ça, une manière de filmer et de raconter nettement au-dessus des standards hollywoodiens actuels. Car ce qui est, finalement, le plus étonnant, c’est la liberté que le réalisateur laisse au spectateur en utilisant magistralement la magie du 7e art plutôt qu’en cherchant à tout démontrer ou à tout expliquer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en MAD

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs