Accueil Société

La médication préventive contre le VIH augmente-t-elle le risque d’infections sexuellement transmissibles?

Si le médicament permet de laisser le préservatif de côté, il oblige les patients à se faire dépister des IST tous les trois mois. Beaucoup de cas asymptomatiques et donc potentiellement contagieux sont ainsi détectés.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 5 min

Dans la lutte contre le sida engagée depuis 40 ans, les victoires n’ont guère été nombreuses. Il n’existe pas de vaccin qui permettrait de prévenir largement une maladie qui ne se guérit toujours pas. Dans cette bataille inégale, seuls les antirétroviraux (ARV) et plus précisément la combinaison de trois d’entre eux, la trithérapie, ont offert un peu de répit aux patients et aux scientifiques. Le mélange des trois molécules – il en existe une douzaine au total – empêche le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) de se répliquer dans les cellules et d’affaiblir le système immunitaire du patient le rendant vulnérable aux infections. Le sida, syndrome de l’immunodéficience acquise, est le dernier stade de l’infection au VIH survenant lorsque le système immunitaire est quasiment détruit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Druide David, mardi 16 août 2022, 16:24

    Financièrement cette Prep coute à la collectivité par patient plus de 1.000€/mois!. La collectivité ne devrait prendre en charge que les capotes, sauf pour les séropositifs évidemment.

  • Posté par massacry olivier, mercredi 17 août 2022, 11:02

    Et donc toujours l'insulte en place d'explications, pauvre Druide le dialogue lui est étranger, ses propos se limitent aux préjugés d'un pillier de comptoir au mieux, d'insultes le plus souvent. Quant à deviner mes gouts et préférences, ....

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 17 août 2022, 9:57

    Cela fait maintenant trois ans que vous alignez commentaire grossier pipi/caca/cucul sur injures et menaces. M. Druide, la possibilité pour les lecteurs de s'exprimer n'en fait pas un exutoire à vos frustrations anales et régressives.

  • Posté par Druide David, mercredi 17 août 2022, 7:45

    Et bien Massacry, force est de constater qu'on aime sucer des bites et se faire prendre sans capote....

  • Posté par massacry olivier, mardi 16 août 2022, 23:27

    Les questions de santé publique et de prévention ne sont pas trop le truc du petit Druide. A ce niveau, quels soins la collectivité doit-elle prendre en charge ? Le patient malade du sida à l'hosto? Plus ou moins chère ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs