Accueil Sports Athlétisme Euro - Mondiaux

Ahtlétisme: Dylan Borlée défendra seul l’honneur de la famille en finale du 400 m à Munich

Le cadet des Borlée s’est arraché pour aller chercher une place en finale, la première de sa carrière individuelle en plein air. Kevin, en revanche, a dû abandonner en raison d’une douleur à l’ischio.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Des finales en grands championnats, il en avait déjà couru quelques-unes, mais toujours avec le 4 x 400 m, jamais tout seul. Ce mercredi, Dylan Borlée va réparer cette anomalie. À 29 ans, le cadet de la famille bruxelloise va découvrir ce que ses grands frères ont déjà si souvent connu en disputant, ce mercredi soir (21h43), la finale du 400 m de l’Euro de Munich, où il partira du couloir 7. Un bel accomplissement après pas mal d’années de galères pour lui, qui s’est longtemps cherché, et un nouveau coup de force de cette incroyable « tribu » bruxelloise. Plus que jamais, l’athlétisme belge, c’est un peu « House of Borlée » !

« Pour moi, ça veut dire beaucoup », dit-il. « Je n’ai jamais rien lâché et je me retrouve ici, à près de 30 ans, à atteindre enfin cette finale européenne et à faire l’un de mes meilleurs chronos. Je me tire mon chapeau, je crois que j’en ai le droit ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euro - Mondiaux

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs