Accueil Monde Amériques

Mexique: dans l’Etat du Michoacán, la population est otage de la guerre des cartels

L’Etat du Michoacán connaît une explosion de la violence depuis le début de l’année. Meurtres, enlèvements, extorsions ou déplacements forcés sont devenus le quotidien des habitants de cette région du sud-ouest du Mexique. Les cartels se livrent à une guerre de territoire en toute impunité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

El Limoncito est un petit hameau situé dans les terres chaudes du Michoacán. Un village, aujourd’hui complètement abandonné. Toutes les façades des habitations sont criblées. Aucun bâtiment n’a été épargné par les échanges de tirs, ni même l’école primaire ou la petite église au toit percé par les impacts de balles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs