Accueil Société

Deux enfants abandonnés à Plopsaqua: voici ce que risquent les parents

Les services de protection de la Jeunesse ont ouvert une enquête suite aux incidents survenus ce week-end dans le parc d’Hannut. La mise en danger des enfants et la répétition sont prépondérantes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

L’affaire suscite l’émoi. Dimanche en fin d’après-midi, dans le parc aquatique Plopsaqua d’Hannut, un maître-nageur et une touriste ont eu l’attention attirée par des mouvements en provenance d’un tas de sacs abandonnés près de transats au bord d’une piscine. Ils ont d’abord pensé qu’il s’agissait d’un animal de compagnie amené frauduleusement puisque leur présence est strictement interdite dans les installations. Pire. Sous un soleil de plomb, ils ont découvert un bébé de dix mois et sa grande sœur d’à peine deux ans et demi. Aucune trace des parents. La police et deux ambulances ont immédiatement été appelées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Bergen Willem, mercredi 17 août 2022, 9:36

    et BXL la ville verte de ECOLO n'a pas une piscine pour les habitants deplacement de 140 km pour aller nager tresVERTE vive le mileux

  • Posté par Noel Laurent, mercredi 17 août 2022, 9:30

    on va encore attendre un drame pour réagir!!

  • Posté par Dupont Vincienne, mercredi 17 août 2022, 0:45

    L'ensauvagement.

  • Posté par Vanloo , mardi 16 août 2022, 20:03

    Pour le parquet de Liège, il n'y pas d'infraction......Non mais là je rêve ou plutôt je cauchemarde, quel laxisme, quel je m'en foutisme, la désintégration des valeurs morales dans sa splendeur. Le strict minimum quand on conçoit des enfants c'est de s'en occuper correctement. Mr Esquenet, je partage totalement votre point de vue vu ce genre de comportement effarant

  • Posté par Vanloo , mercredi 17 août 2022, 16:30

    Faisant réponse à la réponse, ce n'est pas en globalisant ou en relativisant toujours qu'on responsabilise, c'est trop facile de se dédouaner

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs