Accueil La Une Culture

A propos de féminisme: «L’hégémonie masculine imprègne encore tout»

Le couple, la passion, l’avortement : Annie Ernaux n’a cessé d’écrire sur les droits des femmes. Mais beaucoup reste à faire, dit-elle.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Votre livre L’Evénement, qui racontait votre propre IVG en 1963, a été adapté l’an dernier au cinéma par Audrey Diwan. Il est actuellement projeté aux Etats-Unis au moment où la Cour suprême est revenue sur l’arrêt Roe vs Wade, restreignant ainsi le droit à l’avortement. C’est un moment de régression pour le féminisme ?

En apparence seulement, je crois. Les femmes d’aujourd’hui ne peuvent plus imaginer ce que représentait un avortement à l’époque. C’est le mérite de ce film adapté de mon livre, qui montre la réalité de façon très forte. Mais je ne pense pas qu’on puisse revenir en arrière, en Europe ou en France. Même si le féminisme et la liberté des femmes avancent toujours par à-coups, avec des reflux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs