Accueil Culture Cinéma

Les excuses d’Hollywood aux Amérindiens

Un demi-siècle après s’être fait huer aux Oscars, Sacheen Littlefeather reçoit des excuses de la part d’Hollywood.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’actrice Sacheen Littlefeather avait 23 ans. D’origine apache et yaqui, elle avait vécu une soirée d’enfer à Hollywood, où Marlon Brando l’avait chargée de refuser un Oscar en son nom. Il ne voulait pas de la statuette et avait fait de ce refus un moyen de manifester son soutien à la cause des Amérindiens.

La scène se déroulait le 27 mars 1973, lors de la 45e cérémonie des Oscar. Marlon Brando devait être couronné pour son rôle magistral de Vito Corleone dans Le Parrain de Francis Ford Coppola. C’était la seconde fois que l’acteur était récompensé. En 1955, il avait obtenu la récompense suprême pour son rôle dans le film Sur les quais d’Elia Kazan.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs