Accueil Belgique Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’indignation collective aura finalement eu raison du festival de musique Frontnacht, tombé au front en raison des accointances trop manifestes de ses têtes d’affiche avec le milieu néonazi. Cet événement initialement annoncé pour le 27 août à Ypres, à la veille de l’IJzerwake – dissidence radicale du pèlerinage nationaliste de l’Yser, qu’elle entend désormais supplanter en termes de popularité –, a été interdit ce mardi, sur décision communale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 18 août 2022, 19:25

    La banalisation du communisme en Wallobruxie est très inquiétante. N'oublions pas que les régimes communistes ont tué au moins 3 fois plus de personnes que le nazisme. Extrême gauche et extrême droite sont deux Bêtes Immondes et Nauséabondes. La différence? l'extrême droite annonce son programme et l'applique, mais l'extrême gauche le nie et vous le fait dans le dos, cette traîtrise expliquant d'ailleurs son "score" bien plus élevé.

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 19 août 2022, 12:01

    La différence, vos trop nombreux commentaires démontrent que vous approuvez l'extrême droite. L'Histoire a déjà démontré sa toxicité. Ceux qui refuse de l'étudier et de la comprendre sont condamnés à la revivre. C'est ce qui nous attend, hélas.

  • Posté par LAURENT Christian, vendredi 19 août 2022, 9:11

    "La différence? l'extrême droite annonce son programme et l'applique". C'est tout ce que vous trouvez comme différence? L'extrême-droite est xénophobe, raciste, homophobe et j'en passe! L'extrême-gauche n'est rien de tout cela. Les maisons médicales qui soignent les gens qui ont peu de moyens, c'est l'extrême-gauche.

  • Posté par El Cabron Nicolas, jeudi 18 août 2022, 16:58

    La banalisation du fascisme en Flandre reste quelque chose d'assez inquiétant. S'il n'y avait au bout du compte l'image de la région qui risquait de s'en trouver écornée, ce rassemblement aurait eu lieu sans que personne ou si peu ne s'en émeuve en Flandre.

  • Posté par piette david, jeudi 18 août 2022, 9:51

    Si seulement ces pourritures néonazies avaient eu la bonne idée d'inviter à côté de Casapound une délégation du Régiment Azov, leurs petits camarades ukrainiens nostalgiques du troisième Reich, ils auraient eu droit à une toute autre couverture médiatique...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs