Accueil Léna

Guerre en Ukraine: «La répartition de mon temps entre champs de bataille et stades semble surréaliste»

Yevhen Pronin est président de la Fédération ukrainienne d’athlétisme. Mais depuis le début de la guerre, il se bat contre la Russie.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Quand Yevhen Pronin raconte sa vie actuelle, on a du mal à croire qu’il dit vrai. Agé de 31 ans, il est le plus jeune président de la Fédération ukrainienne d’athlétisme. Et lorsque cet avocat de formation n’est pas exceptionnellement en déplacement en tant que dirigeant sportif, il lutte contre l’agresseur russe, en tenue de soldat, armé jusqu’aux dents. C’est ce qu’il a fait durant les semaines qui ont précédé les Championnats du monde d’Eugene, aux Etats-Unis, où l’Ukraine a remporté une médaille d’argent et une de bronze, et c’est ce qu’il continue à faire depuis son retour d’Oregon.

Yevhen porte un t-shirt camouflage, ne s’est pas rasé depuis un moment et semble un peu fatigué lorsque nous le rejoignons sur la ligne de front. L’arme à la main.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Caver Jean, samedi 20 août 2022, 14:43

    "Mais j’ai bien plus peur encore de vivre sous l’occupation des Russes. Pour être clair, je ne pourrai jamais vivre dans une Ukraine occupée par les Russes. Il n’y a pas d’existence possible pour moi sous l’oppression de ces créatures. La Russie est un Etat terroriste, un sponsor public du terrorisme. Donc, quand je compare ma peur de la guerre et ma peur de l’occupation russe, je choisis la confrontation belliqueuse. La plupart des Ukrainiens partagent cette position". C'est on ne peut plus clair !

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 21 août 2022, 22:08

    Oui. Et c'est bien la différence entre un "Patriote" et un (sale) "KOLLABO" . Rien de neuf : c'était la même réponse en 40 contre les (sales) nazis !

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs