Accueil Léna

La récupération des échantillons prélevés sur Mars sera un fameux challenge

Les agences spatiales américaine et européenne ont dévoilé le protocole prévu pour rapporter sur Terre les prélèvements faits par le rover Perseverance.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Ils sont tellement précieux qu’on parle de « trésors de l’humanité ». Mais avant leur arrivée sur Terre, qui marquera d’une pierre blanche l’histoire de l’exploration spatiale, le chemin va être long pour les échantillons prélevés sur Mars par le rover Perseverance. Après avoir passé au peigne fin les données produites depuis un an et demi par le robot, la Nasa a présenté, dans une conférence de presse conjointe avec l’Agence spatiale européenne (ESA), le protocole choisi pour rapatrier les précieux tubes contenant la terre et les roches martiennes. Cette « architecture », qui va nécessiter de nombreux développements techniques, devrait permettre de récupérer les prélèvements d’ici dix ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

L’Afrique raille l’hypocrisie des Européens en matière d’énergie

Il y a moins d’un an, l’Europe exhortait l’Afrique à renoncer aux énergies fossiles. Il n’en est désormais plus question puisque le continent africain est sollicité pour servir d’alternative à l’approvisionnement en énergie auprès de la Russie.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs