Accueil Culture Musiques

Laurent Bayle, gestionnaire patient mais visionnaire

Fondateur du Festival Musica de Strasbourg, directeur de l’Ircam, de la salle Pleyel, de la Cité de la musique et de la Philharmonie de Paris, Laurent Bayle a toujours été moins célèbre que les institutions qu’il crée ou dirige.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Une vie musicale, Laurent Bayle, Odile Jacob, 348 p.

Laurent Bayle a appris à laisser passer les orages pour arriver à ses fins. Les politiques passent, les grands projets leur survivent. Fort de supports fidèles, à commencer par celui, indéfectible, de Pierre Boulez dont on dit qu’il est l’homme de main alors qu’il en est à la fois le confident et le conseiller.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs