Accueil Société Enseignement

Rentrée scolaire: Mathieu Michel veut faire baisser la TVA à 6% sur le matériel informatique

Dans une récente enquête, la Ligue des Familles a pointé le matériel informatique comme pesant particulièrement sur la facture de la rentrée scolaire.

Temps de lecture: 2 min

Le secrétaire d’Etat fédéral à la Digitalisation, Mathieu Michel, a plaidé mercredi pour un abaissement à 6 % de la TVA sur le matériel pédagogique informatique acquis par les écoles, après la publication d’une enquête de la Ligue des Familles sur la hausse du coût de la rentrée scolaire.

L’informatique est l’un des postes qui viendront le plus grever le coût moyen de la prochaine rentrée scolaire, selon l’enquête de la Ligue. Les écoles sont en effet de plus en plus nombreuses à demander que leurs élèves soient équipés. Si cette demande ne peut être que facultative, dans la pratique, des écoles secondaires imposent l’achat de matériel informatique. Et même lorsque l’achat d’un ordinateur est facultatif, il est difficile pour un parent d’envoyer son enfant à l’école sans qu’il dispose du même matériel que ses camarades de classe, expose la Ligue.

Pour Mathieu Michel, la Belgique, qui a régressé dans le dernier classement européen des pays en matière d’efforts de numérisation (« DESI »), passant de la 12e à la 16e place en un an, doit améliorer la digitalisation de son territoire ainsi que son niveau de diplomation en technologies de l’information et de la communication (TIC), mais il ne faudrait pas que cette digitalisation repose sur les parents, a-t-il souligné auprès de l’agence Belga.

Pour générer une dynamique de soutien aux pouvoirs organisateurs (PO), il propose d’abaisser la TVA à 6 % sur l’acquisition de matériel pédagogique par les écoles. Cette baisse concernerait tant le hardware que le software, et aiderait aussi les écosystèmes à développer des logiciels pédagogiques.

Le secrétaire d’Etat MR réitère en outre son plaidoyer pour un accès numérique universel, qui immuniserait dans la comptabilité des données internet consommées celles qui le sont pour des contenus éducatifs et pédagogiques ou de services publics.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Mauer Marc, jeudi 18 août 2022, 13:03

    Toute baisse de tva ne pourra être réalisée que si un autre impôt est majoré, donc quel intérêt ? De plus, il y a fort à parier que beaucoup d’autres, non étudiants profiteront injustement de cette baisse !

  • Posté par Claude , jeudi 18 août 2022, 10:02

    Mauvaise gestion aux Régions Bruxelloises et Wallonnes et on essaye d'obtenir un coût de pouce de l'Etat Fédéral qui ne vaut pas mieux... Cela dit les écoles sont financées via les recettes de TVA et moins de TVA perçues mois de budgets accordés aux écoles.... ce qu'il ne faut trop démontré!

  • Posté par VERDOODT Jean-marie, jeudi 18 août 2022, 9:38

    Et qui compensera la différence dans le budget de l'Etat ? NOS impôts bien sur !! Facile de disposer de l'argent des autres.

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mercredi 17 août 2022, 21:58

    Bonne idée. Pourquoi pas sur toutes les fournitures scolaires acquises par les écoles ? Ah! parce que c'est simplement un effet d'annonce. De fait, les écoles ne jouent pas les intermédiaires pour du matériel IT avec les élèves. Ce serait trop "time-consuming". Il y a donc des sociétés qui le font (Educ-It, Sign-Post,...) donnant formation, suivi, assurances, etc mais elle ne pourront pas bénéficier de cet TVA réduite. Et Mathieu Michel le sait bien...

  • Posté par Peeters ., mercredi 17 août 2022, 21:20

    D'abord la TVA de l'essence, diesel à 6% non?

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une