Accueil Monde Union européenne

Le meurtrier présumé de la députée pro-européenne était un partisan neo-nazi

Le tireur identifié par les médias britanniques comme Thomas Mair avait une « longue histoire avec le nationalisme blanc ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le tueur présumé de la députée britannique travailliste pro-UE Jo Cox était un «  partisan dévoué  » d’un groupe néo-nazi basé aux Etats-Unis, a indiqué jeudi un groupe de défense des droits civiques.

Selon le Southern Poverty Law Centre, le tireur identifié par les médias britanniques comme Thomas Mair avait une «  longue histoire avec le nationalisme blanc  ». «  D’après des archives obtenues par le Southern Poverty Law Centre, Mair était un partisan dévoué de l’Alliance nationale, qui a été pendant des dizaines d’années l’organisation néo-nazie la plus importante des Etats-Unis  », a révélé sur son site internet le groupe de défense des droits. Jeudi soir, la presse britannique a diffusé la photo du meurtrier présumé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Claude Thayse, vendredi 17 juin 2016, 10:35

    Ce meurte n'a donc rien à voir avec le brexit !

  • Posté par Eric Lavenne, vendredi 17 juin 2016, 8:13

    "dommage pour la ou les fautes d'orthographes -pas assez de temps pour relire"

  • Posté par Eric Lavenne, vendredi 17 juin 2016, 8:05

    Je maintiens vigoureusement que nous faisons face à un crime "crapuleux" .Mais la violence des discours était clairement établie de part et d'autre dans la problématique "Bexit" doublée d'une (statistique-rigoureuse?) de 50% vs.50%dans les intentions de vote. Ainsi ce qui va suivre n'est qu'une voie afin d'y comprendre quelque chose ?? Ces violents discours ;n'ont-ils pas transformés certains troubles de la personnalité en leur équivalents psychiatriques "purs".

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs