Accueil Monde Proche-Orient

Mahmoud Abbas fait polémique avec des propos sur des «holocaustes» contre les Palestiniens

Le dirigeant palestinien a accusé Israël d’avoir commis « 50 holocaustes » dans des villages palestiniens. Les condamnations fusent.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Le contexte comme les mots allaient nécessairement susciter des condamnations. Mahmoud Abbas a accusé Israël d’avoir commis « 50 holocaustes » dans des villes palestiniennes. Le tout lors d’une conférence de presse avec le chancelier allemand sur l’attentat des Jeux olympiques de Munich, en 1972. Un commando palestinien avait pris en otage puis tué onze athlètes israéliens.

« De 1947 à aujourd’hui, Israël a commis 50 massacres dans 50 villes palestiniennes, (…) 50 massacres, 50 holocaustes et encore aujourd’hui, il y a chaque jour des morts causés par l’armée israélienne », a déclaré le dirigeant palestinien. Il se trouvait en Allemagne où il a rencontré le chancelier Olaf Scholz, qui a condamné fermement ces propos. « Je suis dégoûté par les remarques scandaleuses du président palestinien Mahmoud Abbas », a tweeté mercredi le chef du gouvernement allemand, lui-même critiqué pour ne pas avoir réagi immédiatement. « Pour nous Allemands en particulier, toute relativisation de l’Holocauste est intolérable et inacceptable. »

L’émotion est également vive en Israël. Le Premier ministre Yaïr Lapid a dénoncé « une disgrâce morale » et « un mensonge monstrueux ». « L’Histoire ne (lui) pardonnera jamais », a-t-il ajouté. Dani Dayan, le président de Yad Vashem, le mémorial israélien de la Shoah, a condamné des « déclarations ignobles » et un « comportement inexcusable » auquel « le gouvernement allemand doit répondre de manière appropriée ».

Depuis, Mahmoud Abbas tente de se sortir de la polémique : « Nous voulons la paix, nous voulons la sécurité, nous voulons la stabilité (…) il faut développer la confiance entre nous », a-t-il ajouté à Berlin, en dénonçant aussi la politique « d’apartheid » d’Israël. Le président de l’Autorité palestinienne utilise régulièrement les vocables « génocide » ou « apartheid » pour décrire l’occupation et la colonisation des Territoires palestiniens. Mais rarement les mots « Shoah » ou « Holocauste ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une